News - 02.01.2019

Les vœux de Mustapha Ben Jaafar pour 2019 : L’espoir est permis... (Vidéo)

Mustapha Ben Jaafar

Bien qu’ayant pris de l’action militante à la tête du parti Ettakatol dont il demeure le président d’honneur, Dr Mustapha Ben Jaafar, continue de suivre l’actualité politique en Tunisie, ponctuant parcimonieusement ses interventions publiques. L’occasion lui en a été offerte à la faveur de l’avènement du nouvel an 2019. Dans une brève adresse vidéo postée sur les réseaux sociaux, l’ancien président de l‘Assemblée nationale constituante (ANC) a fait montre de beaucoup d’optimisme, invitant les Tunisiens, particulièrement les jeunes, à s’intéresser davantage à la chose publique et s’investir pleinement dans les différentes formations politiques, sociales et syndicales ainsi les composantes de la société civile.

L’année 2018 aura été, dit-il, particulièrement difficile, aggravée par la crise politique survenue entre le chef du gouvernement et le président de la République. ‘’Heureusement, qu’on a trouvé que la Constitution pouvait régler le problème, et que depuis 2014, nous n’avions plus un Premier ministre, mais un chef du Gouvernement.’’

‘’L’espoir est permis, affirme Dr Mustapha Ben Jaafar, pour qu’on aille de l’avant et on consolide cette démocratie par la mise en place des institutions, en trouvant solution à l’ISIE et donnant naissance à la Cour constitutionnelle, pilier de la démocratie.’’

Aux jeunes, ‘’fers de lance de la révolution et de la construction de la deuxième République’’, Dr Ben Jaafar exprime sa compréhension de leurs mouvements. ‘’Ils bougent et en ont raison, tant ils payent le plus le tribut du chômage. Il faut cependant qu’ils doivent être présents dans tous les champs sociaux, politiques et syndicaux. Ils peuvent également contribuer à la création de la richesse nationale en participant à la dynamique économique. S’ils veulent réellement changer les choses, je les appelle à s’intéresser à la chose publique.’’

Résolument optimiste, Dr Ben Jaafar estime qu’à côté des difficultés, ‘’il y a aussi des atouts considérables qui se sont épanouis depuis et grâce à la révolution’’. Colloques, festivals, débats et nombre d’autres opportunités ouvrent aujourd’hui aux Tunisiens, souligne-t-il, de nouvelles voies d’expression, de militantisme et d’implication. 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
1 Commentaire
Les Commentaires
Lotfi Tirellil - 02-01-2019 18:06

L’espoir est permis : Que le Dr Mustapha Ben Jaafar limite enfin sa présence dans le paysage politique et social tunisien ! Il a déjà commis trop d'atteintes contre cette démocratie, avec son Takatol et son abominable troïka : plus jamais ça !

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.