News - 07.07.2018

Le FMI approuve le versement d'une nouvelle tranche de prêt à la Tunisie pour un montant de 249,1 millions de dollars

Le FMI verse une nouvelle tranche de prêt à la Tunisie pour un montant de 249,1 millions de dollars

Le Conseil d'administration du FMI a approuvé, vendredi 6 juillet, le versement d'une nouvelle tranche de prêt à la Tunisie pour un montant de 249,1 millions de dollars (environ 650,760 millions de dinars). Ce qui porte le total des déboursements du FMI, à la Tunisie à 1,14 milliard de dollars dans le cadre du programme d'aide sur quatre ans signé en 2016 avec le pays.

Dans un communiqué, le FMI a souligné que "le programme de réforme du gouvernement vise à affermir la reprise, en réduisant les déséquilibres macroéconomiques, en assurant une protection sociale adéquate et en encourageant la création d'emplois par le secteur privé".

Il a aussi, précisé que "des réformes propices à la croissance et tenant compte de la dimension sociale contribueront à réduire les déficits budgétaire et courant, à inverser l'accumulation de la dette, ainsi qu'à accroître l'investissement et les dépenses sociales".

Les réformes structurelles prévues par l'accord entre la Tunisie et le FMi portent principalement sur une amélioration de la gouvernance, du climat des affaires, des institutions budgétaires et du secteur financier.

La Tunisie avait obtenu, en mai 2016, un prêt du FMI, de 2,9 milliards de dollars sur quatre ans.

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
3 Commentaires
Les Commentaires
mohamed bouzaiane - 08-07-2018 08:25

Si les actuels adultes ne travaillent pas pour rembourser le maximum des colossales sommes empruntées durant leur vie, ils vont noyer les prochaines innocentes générations par des crédits mal utilisés. Il y a toujours des profiteurs et des corrompus qui ne reconnaissent pas l’équitable partage des souffrances et la bonne répartition des profits. Il nous faut de bons gestionnaires, de bons justiciers et d’hommes qualifiés non corrompus par aucune tentation matérielle ou immatérielle et tous indépendants des tiraillements politiques. C’est difficile mais c’est possible, à condition d’assurer la bonne protection du détergent capable de laver le sale linge sans l’abimer. Qui va avoir la force et le courage d’affronter les vagues de saletés pour sauver la présente et la future génération de son pays ? L’égoïsme, le désordre et le laisser-aller ont multiplié le nombre des mentalement et matériellement malades corrompus et ont ainsi affaibli l’immunité sociale. L’urgence est de préparer le mental national au respect mutuel des uns les autres, selon des lois biens réfléchies et sans plusieurs interprétations possibles. La résolution des questions économiques n’est pas uniquement, équations et chiffres à corriger chaque jour. Le fonds est dans la prédisposition de la population, à être mieux discipliné et d’avoir le minimum de haine injectée et programmée pour son autodestruction à petits pas. Nous n’avons pas encore vu la(es) personne(s) qui déclenche (nt) l’horloge du réveil collectif pour accueillir avec plus de courage une nouvelle étape de la vie, armée d’un autre mental plus optimiste et plus éveillé sur les dangers cachés par les prédateurs locaux et internationaux. Merci pour tous les bailleurs de fonds bien intentionnés qui travaillent pour le non esclavage financier de nos innocentes futures générations.

zitouni - 09-07-2018 09:36

En Tunisie tant que les corrompus sont au pouvoir et doivent se reconnaître, le pays ne se relèvera pas. Le premier coupable de la situation de la Tunisie c'est FMI sait pertinemment que, ceux qui sont à la manœuvre se remplir leurs poches et avec cette argent s’installent à l’étranger. La prochaine fois se n'est pas les services d'ordres qui seront visés par les attentats, mais la haute volé qui corrompent, dévalisent et paralysent le pays et font de son peuple mendiant et victime d'abus de tous genres à l’étranger. Rappelez -vous de ceci.

Mohamed BEN FREDJ - 09-07-2018 15:13

Je pense qu'il serait plus intéressant de parler aussi du taux d'intérêt que le FMI va se mettre en poche et la durée de la dette, et comment elle sera remboursée et à quoi va servir ce pres et comment les dépenses vont être contrôlées et par qui ?

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.