News - 29.05.2018

Après un long silence, Chahed défend son bilan et s'en prend à Hafedh Caïd Essebsi pour avoir "détruit le parti " (Vidéo)

Après un long silence, Chahed défend son bilan et s'en prend à HCS pour avoir détruit le parti

Rompant le silence dans lequel il s’était cantonné ces derniers temps malgré les péripéties qu’a connues l’accord de Carthage  1 et 2, le chef de Gouvernement s’est adressé mardi soir aux Tunisiens sur la chaîne nationale. Son allocution qui a duré une douzaine de minutes est tombée à point nommé alors que le pays bruissait des rumeurs les plus folles sur le sort du gouvernement et le sien.

On croyait avoir affaire à un homme abattu et on lui prêtait même l’intention de démissionner après les attaques tous azimuts dont il avait fait l’objet, dans l'opposition, de la part de l'Ugtt et surtout de son propre parti. C’est un homme sûr de lui, offensif même, qui est apparu sur le petit écran, se défendant de vouloir s’accrocher à tout prix  à son poste, égrenant les principales réalisations de son gouvernement, les bons chiffres du premier trimestre, réaffirmant sa volonté de s'attaquer aux grands chantiers qui lui tiennent à coeur, notamment la réforme des caisses sociales et des  entreprises publiques, sans chercher à minorer les difficultés.

Il rendra un hommage appuyé à Béji Caïd Essebsi. Mais on l’attendait sur la crise de Nidaa et ses rapports avec son directeur exécutif . On ne sera pas déçu : Hafedh Caïd Essebsi et ses collaborateurs auront droit à une attaque frontale dont il se souviendront encore longtemps. Evitant les euphémismes, il accusera le fils du président d’avoir détruit le parti au point de le rendre méconnaissable, d’en avoir fait un parti-passoire, d'avoir été à l"origine des débâcles électorales  en Allemagne et aux municipales et surtout d’avoir rompu l’équilibre politique et d’avoir déteint sur tout le paysage politique. Au final, beaucoup estiment que cette intervention est de loin la meilleure que Youssef Chahed ait faite depuis sa nomination à la tête du gouvernement tant sur le fond que sur le style. 

L’adresse à la nation diffusée, Youssef Chahed embraye immédiatement. Il ira présenter le soir même à la communauté d’affaires les dispositions du nouveau décret relatif aux nouveau régime des activités soumises à autorisation (photo). Un texte très attendu par les investisseurs.
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
5 Commentaires
Les Commentaires
Kchaou letaief - 30-05-2018 07:35

Allocution claire ,il a eté courageux de mettre le doigt sur le mal ,transparant dans sa position envers les dirigants de Nida Tounes qui nous dégoutent jusqu'a perdre l'espoir. Malheureusement je pense qu'elle est tardive et qu'il l'a faite de peur d'avoir le sort de Mr Habib Essid

sami - 30-05-2018 08:33

La réponse du berger à la bergère. Plus qu'1 coup de gueule, 1 raz le bol ! Il a bien répondu Y.C. Il pose la stature d'1 futur candidat à la présidence (et c'est ce qui irrite les "autres") et il le mérite !

zitouni - 30-05-2018 09:12

C'est une bataille de chiffonnier, la place est trop bonne pour l'abandonner, savent une fois sont a ce poste se remplir les fouilles est disparaître, c'est pourquoi, le pays ne se relèvera jamais, la Tunisie est dirigée par des profiteurs incompétent, la prochaine révolution qui n'est pas très loin, nous commencerons par les bons à rien qui ont mis le pays en peille, rappelez vous bien de ceci, la révolution arrivera plus vite que vous le pensé. Nous vous dégagerons par la peau des fesses.

abdel - 30-05-2018 12:35

Youssef Chahed aurait dû apparaître plus souvent à la télévision pour informer le peuple sur l'état de la lutte contre la corruption et sur les problèmes du pays et les solutions envisagées. Il est clair que Nida Tounes est vidé de sa masse et ceci juste après les élections. En fait, à un instant donné beaucoup de Tunisiens se sont mis d'accords pour choisir EL Béji Kaid Essebsi sans adhérer à son parti mais qui ces gens pouvaient devenir des sympathisants, or le déchirement et la lutte à l'intérieur de ce parti les ont dégoûté. les anciens du RCD et les opportunistes qui ont adhéré à ce parti croyaient que la base ou la masse de ce parti est un acquis sûre et ont commencé de se rapprocher des têtes du parti et comme dans la période de Ben Ali, ils croyaient toujours à l'influence des gens proches du président. C'est pour cela que Hafedh Kaid Essebsi bien qu'il n'a aucun profil, il est entouré de loup opportuniste à caractère de caméléon. Ces loups dictent à Hafehd ce qu'il devait faire. Juste je veux dire un petit mot pour ces gens , Tout d'abord, ceux qui ont adhérer au Nida à un instant donné ne le sont forcement pas maintenant, le Nida est vide ne contenait que les anciens du RCD ou ceux qui espère tirer profit du parti. D'autre part, chers messieurs vous avez parié sur le mauvais cheval.

BEN OMRANE Slimene - 30-05-2018 13:24

BRAVO

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.