News - 22.11.2017

"La dimension africaine dans la politique étrangère tunisienne (1956-1986)" : les Archives mises au service de la vérité historique

"La dimension africaine dans la politique étrangère tunisienne (1956-1986)" : les Archives mises au service de le vérité historique

"La dimension africaine dans la politique étrangère tunisienne (1956-1986)", tel est le titre  en langue arabe d'un ouvrage collectif à base d'archives, dû à la plume de trois historiens universitaires tunisiens : Lotfi Aissa, Riadh Ben Khelifa et Karim Ben Yedder.

Fruit d'un partenariat entre "Les Archives Nationales de Tunisie", la Faculté des sciences humaines et sociales (Université de Tunis) et la Coalition de L'Etat de l'Union (SOTU) d'une part, et l'Institut Arabe des Droits de L'Homme d'autre part dont il est l'éditeur, ce livre est la somme d'une recherche approfondie et fouillée dans des documents d'archives du ministère des affaires étrangères (notes, correspondances, discours ...) aidant à mettre la lumière sur les relations de la Tunisie avec son environnement africain à l'échelle tant bilatérale que multilatérale depuis son accession à l'indépendance jusqu'à 1986.

Le traitement analytique des documents donne lieu à une évaluation minutieuse de la contribution de la Tunisie au processus de décolonisation sur le continent et à la lutte contre le système d'apartheid en Afrique du Sud ainsi que de la part qu'elle a prise dans la création de l'Organisation de l'Unité Africaine. Cette "belle aventure scientifique", comme l'a qualifiée  M. Abdelbasset Ben Hassan, Président de l'institut Arabe des Droits de L'Homme, met également  en avant les conceptions tunisiennes quant aux meilleurs moyens de conforter la coopération interafricaine et de promouvoir la culture de l'action collective dans le cadre multilatéral.

Rendant hommage à cette louable initiative, le Président de la République Beji Caïd Essebsi, fin connaisseur des arcanes diplomatiques de la Tunisie pour avoir été le ministre des affaires étrangères du 15 avril 1981 au 15 septembre 1986, note dans la préface du livre qu'il est temps de " procéder à une révision profonde de la politique de notre pays à l'égard du continent africain et de développer la coopération avec les pays subsahariens , de l'Est comme de l'Ouest".

Et de poursuivre : "car la réalité nous impose d'appréhender notre situation de manière qui s'adapte au vécu de notre pays depuis 2011, le constat établi par ceux qui ont jeté la lumière sur l'expérience de la diplomatie de la Tunisie sous le règne de son premier Président ... nous commande de revoir de façon profonde notre politique étrangère liée au continent africain. Nous ne pouvons réussir dans cette entreprise que si nous reconnaissons la distance qui nous sépare de notre profondeur africaine... Toutefois nous sommes convaincus de la capacité de notre diplomatie à mettre en place un projet multidimensionnel à même de restituer à nos missions et institutions la place qui était la leur quand elles avaient réussi à tisser des liens de confiance avec les pays de l'Ouest africain...."

Force est de reconnaître que cet ouvrage n'aurait pu voir le jour sans l'apport appréciable d'une institution , désormais fierté de tous les tunisiens : les  Archives Nationales.Cette institution que dirige un éminent historien,  M Hedi Jalleb  a su mettre les trésors qu'elle recèle au service de la connaissance et de la vérité historique.
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.