News - 15.09.2017

La 404 bâchée de retour, en Peugeot pick-up ultra-performant, sorti de chaîne en Tunisie (Photos et Vidéos)

 La 404 bâchée de retour, en Peugeot pick-up ultra-performant, sorti de chaîne en Tunisie
« Depuis 25 an, j’attendais ce moment historique. Je me suis toujours dit que je ne partirai pas à la retraite avant d’avoir réussi la relance de notre mythique 404 bâchée, en un modèle moderne, puissant, qui fera lui aussi date ». Contenant à peine son émotion, le directeur marque Peugeot, Jean-Philippe Imparato, vit le lancement mondial, à partir de Hammamet, du nouveau pick-up, mercredi dernier, comme une fierté personnelle. La célébration est exceptionnelle. C’est en effet pour la première fois qu’un lancement mondial se passe dans la région Afrique du Nord - Moyen Orient.
« Ma joie est double ajoutera Imparato, sous le regard attentif de Sarra Kechine, présidente du conseil d’administration de Stafim - Peugeot et Abderrahim Zouari, vice-président, car il ne s’agit pas uniquement d’un lancement commercial de distribution, mais aussi et surtout d’un projet industriel. » Du pur bonheur pour les tout nouveaux ministre du Commerce, Omar Béhi et secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Industrie, chargé des PME, Slim Fériani, mais aussi, le président de la nouvelle Instance tunisienne de l’Investissement, Khalil Laabidi. A leurs côtés, aux premiers rangs, l’ambassadeur de France, Olivier Poivre d’Arvor, des PDG de banques, des concessionnaires Peugeot, des envoyés spéciaux de grands médias et des journalistes partagent ce grand double rêve qui se réalise. 

Une nouvelle saga annoncée

Le premier rêve est le retour, après 25 ans d’arrêt de production, en pick-up (pinup dira un fan), de l’historique 404 bâchée. Son palmarès est dans les annales : 1.400.000 unités vendues dans le monde. Synonyme de baraka en Tunisie, elle a fait le bonheur et la fortune de centaines milliers de familles, contribuant au désenclavement du monde rural. Des fruits légumes, aux matériaux de construction, elle a tout transporté. Quasiment patrimoniale, elle a été présente et utile partout et à tout moment, dans les vergers, comme lors des mariages. Relancée pour l’Afrique, le monde arabe et le reste des autres zones, à partir de sa terre de prédilection la Tunisie, elle est vouée à une nouvelle saga. 

Intégration à 40% et exportation 

Le second rêve, en cours de réalisation, le site industriel tunisien. « La concrétisation de ce projet commun, révèle Imparato, nous le devons à la rencontre de deux hommes, Abderrahim Zouari et Jean-Christophe Quémard, Directeur Afrique – Moyen Orient et Vise Président Exécutif PSA. Notre partenariat date déjà de 87 ans, et nous ne cessons d’œuvrer pour le renforcer. » L’opportunité, c’est la décision de Carlos Tavares, président de PSA, soucieux d’une une forte expansion dans la zone Moyen-Orient-Afrique de lancer un nouveau pickup rustique et adapté aux dures conditions routières des pays émergents, développé par son partenaire chinois Dongfeng. Cap donc sur la Chine pour s’en convaincre. Le projet tunisien sera rapidement ficelé : un site industriel s’installe. En attendant, l’entrée en production, la distribution du nouveau Peugeot pick-up est lancée. Les atouts majeurs ne manquent pas : les performances propres au véhicule (motricité en 2x4 et 4x4, moteur longitudinal 2.5 Turbo Diesel à rampe commune, 815 kg de charge utile, etc.), le large réseau de distribution fort de 36 agences à travers la Tunisie, la qualité du service après-vente et une garantie, exceptionnelle, de 5 ans. Un plébiscite commercial annoncé, une réussite industrielle aussi.

Sortie de chaine imminente

« Le projet industriel se réalise comme convenu, confirme Zouari. L’investissement est de 30 MD, devant créer pas moins de 400 emplois directs et indirects. Le premier prototype sortira des chaînes d’assemblage le 20 mars prochain et les premiers véhicules montés en Tunisie seront sur le marché, le 1er juin ou au plus tard le 25 juillet 2017. Trois dates marquantes de l’indépendance de la Tunisie, en 1956, l’année du lancement en France de la 404 bâchée. »
« La production commencera avec 1200 véhicules par an et un taux d’intégration de 30%, indique-t-il. Nous passerons ensuite à 4000 unités par an et 40% de taux d’intégration. Couvrant les besoins du marché tunisien, nous misons en outre fortement sur l’exportation dans les autres pays de la région et de l’Afrique sub-saharienne. » Tenace, Zouari affirme que ce pari sera gagné.
 
Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
1 Commentaire
Les Commentaires
çherif.lachnani - 15-09-2017 18:34

Bonne nouvelle,!!!!!!!!mais cet article m'a laissé sur ma faim,en ce qui concerne le lieu de l'usine de montage....c'est curieux que personne n'en dit mot...c'est un effet de surprise ou bien le choix n'est pas encore fait.ce qui m'étonnerait beaucoup...En tout cas'le Nord Ouest....Le kef;Jendouba,Siliana ou bien Béja seront avec leurs délégations heureux d'accueillir ce site...

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.