News - 20.07.2017

Le Général Said El Kateb est décédé : Un grand chef militaire nous quitte

Le Général Said El Kateb est décédé : Un grand chef militaire nous quitte

L’armée tunisienne perd l’un de ses chefs valeureux, le Général de Corps d'Armée, Mohamed Saïd El Kateb, ancien chef d'Etat major des armées. Le hasard a voulu qu’il nous quitte à 81 ans, en pleine commémoration du 56ème anniversaire de la guerre de Bizerte, le 19 juillet 1961, une grande bataille qu’il avait livrée avec bravoure, à 25 ans, alors qu'il était jeune lieutenant. Il en livrera un témoignage, en texte et vidéo sur Leaders. Vingt ans après, attaché militaire à Paris, le Général El Kateb, rencontrera son adversaire à Bizerte, l'Amiral Amman et rapportera leur entretien sur nos colonnes.

Ancien élève de l’école militaire de Saint-Cyr, issu de la première promotion de l’indépendance, la promotion Bourguiba, il gagnera galons et étoiles par sa compétence et son leadership, à la tête de commandements de premiers plan. Il sera le dernier chef d’Etat major interarmées, avant que le poste ne soit supprimé.

Fondateur de la fédération tunisienne des sports équestres, qu’il présidera des décennies durant, il en fera l’un des fleurons du sport tunisien.

Au terme de sa carrière militaire, le Général El Kateb sera nommé ambassadeur en Afrique centrale et Asie. C’est ainsi qu’il sera affecté à Yaoundé, capitale du Cameroun, couvrant les pays de la région. Muté en Indonésie, il avait été également accrédité dans divers pays de la zone.

Fin stratège, doté d’une grande force de caractère, élevé dans la tradition d’une armée républicaine, mais aussi le sens raffiné d’un diplomate talentueux, il avait gagné la confiance et le respect de tous.

Au lendemain de l’attentat terroriste du Bardo, le président de l’Assemblée des représentants du peuple, Mohamed Ennaceur, lui avait confié l’organisation de la grande marche internationale de solidarité, qui avait réuni, le dimanche 28 mars 2015, nombre de chefs d’Etat et de gouvernement venus témoigner leur soutien à la Tunisie.

Porté sur l’analyse, et soucieux de partager son expérience avec les jeunes générations, le Général El Kateb avait accepté l'invitation de Leaders d'y tenir une chronique régulière, très appréciée de nos lecteurs. Il y évoquait l’histoire contemporaine de l’armée tunisienne, et traitait des risques terroristes ainsi que la stratégie appropriée pour y faire face. Dans un texte succinct mais très pertinent, il avait analysé la génèse du phénomène terroriste, ses causes, ses objectifs et le traitement à lui apporter. Le Général El Kateb avait appelé notamment à la nomination d'un Haut Commissaire chargé de la lutte anti-terroriste

 

Tout récemment, il avait été reçu, le 7 juin dernier, avec des camarades d’armes, officiers généraux, par le chef du gouvernement, Youssef Chahed, qui tenait à bénéficier de leurs éclairages utiles.

Un grand chef militaire, un grand ambassadeur et un fin lettré nous quitte. Paix à son âme et sincères condoléances à l’armée tunisienne, à sa famille et à tous ceux qui l’ont connu.

Sa famille indique dans un faire-part que son corps sera inhumé ce vendredi 21 juillet au cimetière de Gammarth après la prière d’Al Jomaa.

Faire-part

  • Sa femme, Afifa BELHADJALI,
  • Sa fille, Serine EL KATEB et son époux Adel DOGHRI et leurs enfants Jemaa, Hatem, Mariem et son époux Amine SAAD.
  • Son fils, Kais EL KATEB et ses enfants Selima et Ghazi, son fils Firas EL KATEB et son épouse Sarra KAMERGI et leurs enfants Lilia et Ismaïl,
  • Son frère, Raouf EL KATEB et son épouse Najet CHAABANE et ses enfants,
  • Sa soeur, Alia EL KATEB veuve Abdelaziz FRAOUA et ses enfants,
  • Sa belle Soeur, Rachida MAHSNI veuve Mohtedi EL KATEB et ses enfants,
  • Sa belle sœur, Rachida NAJAR veuve Ismail BEN ABDALLAH et ses enfants,
  • Les familles parentes et alliées EL KATEB, BELHADJALI, DOGHRI, KAMERGI, MAHSNI, NAJAR et SAAD, ont l'immense douleur de vous annoncer le décès de leur cher et regretté,

Général Mohamed Said EL KATEB

L'enterrement aura lieu vendredi 21 Juillet 2017 au cimetière de Gammarth après la prière de Al Jomaa.

Le cortège funèbre quittera le domicile de Naassen  Route de Chbedda à partir de 12h.

Que Dieu le Tout Puissant lui accorde son infinie Miséricorde et l'accueil dans son éternel Paradis.

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
2 Commentaires
Les Commentaires
Ridha GRIRA, ancien ministre de la Défense Nationale. - 21-07-2017 10:15

A Dieu mon Général, à Dieu Cher Ami. Nous nous sommes rencontrés la première fois à Paris: Vous étiez déjà un grand responsable à l'ambassade, j'étais encore étudiant. Depuis nous avons gardé un contact presque continu, jusqu'à ce qu'on se rapproche de nouveau pendant une période de ma carrière. Qu'Est-ce- que je peux dire très vite et sous l'émotion d'un Grand Soldat de votre calibre? Vous êtes la compétence, vous êtes l'intégrité, et surtout...et surtout...vous êtes le patriotisme et la loyauté. Repose en paix Cher Frère.

Abda Neji - 21-07-2017 17:56

UN grand soldat un batisseur ...un meneur d hommes...un héros de la Tunisie...un livre d histoire se referme...Allah yarhmek mon Générale.

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.