News - 11.07.2017

Youssef Chahed : Toute la vision pour les Tunisiens à l’étranger est à revoir, le retour définitif n’est plus l’unique option

Youssef Chahed : Toute la vision pour les Tunisiens à l’étranger est à revoir, le retour définitif n’est plus l’unique option

Washington DC – De l’envoyé spécial de Leaders, Taoufik Habaieb. « La communauté tunisienne à l’étranger mérite un regard nouveau, profond, qui rompt avec la mentalité traditionnelle d’une émigration désuète. Elle n’est traitée qu’en termes de préparatifs des retours durant les vacances, des transferts d’argent à récolter et de franchises du retour définitif. C’est complètement dépassé ! » Profitant de sa rencontre mardi soir à Washington avec des Tunisiens établis aux Etats-Unis, Youssef Chahed a esquissé les grandes lignes d’une nouvelle stratégie.

« C’est de la relation au pays, qu’il faut traiter, ajoutera-t-il. Avec toute la mobilité qui s’impose, le retour définitif n’est plus l’unique option offerte. On peut partir à l’étranger, rentrer, repartir, sans subir des tracasseries, bien au contraire bénéficier de grandes facilités. » Un discours qui déjà trouve plein écho. Le chef du gouvernement poursuit : « La question essentielle est de savoir comment les Tunisiens à l’étranger peuvent bénéficier du soutien de leur pays, et comment pourront-ils être utiles à la patrie. Ils en seront forts et fiers. L’exemple d’autres diasporas à l’étranger doit nous inspirer. »
La prière est dite. Comment la traduire en plan d’action ?

Au risque de paraître pessimiste, n’y comptons pas de suite. Déjà pas moins de quatre départements ministériels s’occupent des Tunisiens à l’étranger :

  • le ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale : pour les coopérants techniques relevant de l’ATCT,
  • le ministère des Affaires sociales, tutelle de l’Office des Tunisiens à l’étranger (OTE)
  • le ministère de l’Education, pour les enseignants
  • le ministère des Affaires étrangères, pour les Affaires consulaires.

Plus encore, un secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé des Tunisiens à l’étranger, Radhouane Ayara, fait partie du gouvernement Chahed. Ayara est très motivé. Demandez-lui ses attributions et son pouvoir réel ! Son ministre, Khemaies Jhinaoui est clair : Il est indispensable de charger un membre du gouvernement de ce grand dossier. Mais, il faut lui en donner tous les moyens, et la coordination de tous les services compétents. Peu importe où il sera installé, l’essentiel, c’est d’exercer pleinement sa tutelle.»

Taoufik Habaieb

 

Lire aussi:

Chahed aux Tunisiens d’Amérique : Ne croyez pas tout ce qui se dit sur Facebook, la Tunisie va nettement mieux !


 

 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.