News - 19.05.2017

Outrage envers nos Officiers et le sacrifice ultime de nos Soldats

Outrage envers nos Officiers et le sacrifice ultime de nos Soldats

La rage vous prend parfois aux tripes devant l'impuissance que vous ressentez dans cette société médiocre et sans honneur.

On se demande quoi faire pour exprimer sa peine et sa reconnaissance aux Soldats de la République qui défendent nos valeurs dans l'indifférence générale (ou presque) d'une population égoïste, aveugle et déconnectée de certaines réalités du monde et devant la manipulation ou le silence criminel  d'un milieu médiatique aux ordres volontaires  du "politiquement correct" et de la "bien - pensance".

Ce que rapportait un journal de seconde ou de troisième zone pour "people" en mal de faits  divers, à propos de nos Officiers qui auraient, selon ce "canard ", envoyé une lettre au Président de la République lui exprimant leur refus de protéger les installations pétrolières appartenant à l'étranger, est réellement ignoble et abject et j'espère qu'ils en répondront un jour d'une manière ou d'une autre devant  les hommes ou devant d'autres instances.

Je suis un vrai républicain et je déteste les extrêmes. Mais je doute aujourd'hui de cette démocratie sans garde-fous qui torpille en permanence ses propres libertés et ses valeurs, celles conquises au prix du sang de vrais patriotes et héros aspirant à de nobles idéaux pour les générations à venir.

Aujourd'hui ceux qui trahissent nos valeurs, et ceux qui parlent de militarisation des champs pétroliers ou miniers,deviennent, à mon sens, complices des terroristes, ces êtres vils et indignes de l'humanité, des reîtres et des soudards moyenâgeux, des fanatiques archaïques qui martyrisent leur propre peuple.

Il fut un temps, hélas révolu, une telle chose aurait été impossible et aucun journal n'aurait fait ce qui aurait été appelé de la trahison envers son pays,de la collaboration avec l'ennemi et un outrage envers la mémoire et le sacrifice ultime de nos Soldats.

Je suis sûr qu’individuellement, ils prétendent défendre les libertés, à commencer par celle de la presse. Mais par ce genre de comportement écœurant, ils les avilissent et les affaiblissent chaque jour un peu plus.

Quid de la réaction des pouvoirs publics? Pour le moment, on fait semblant de regarder ailleurs et tout ce qui se dit ou se passe prend l'allure d'un fait banal. L'indifférence qui se dégage à l'égard de cette forme de dérives, même si elle n'étonne pas grand monde, reste inadmissible quelques soient les raisons qui motivent le mutisme dans lequel se confinent les autorités concernées .Ceci n’est pas souhaitable pour l'image de marque de l'armée et du pouvoir qui peine à démêler l'écheveau d'une situation de plus en plus complexe..

En ne condamnant pas ces criminels, en n'honorant pas et défendant pas la mémoire de nos Soldats morts en luttant contre la barbarie pour que ces "messieurs" vivent en paix, on les jette en pâture une seconde fois au milieu de bêtes sauvages.

Si on recherche la Paix dans le déshonneur, on n'aura que la guerre et le déshonneur.

Mohamed Kasdallah

Colonel

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
1 Commentaire
Les Commentaires
Hassini - 19-05-2017 12:35

Bravo mon Colonel pour ce coup de gueule d'un officier supérieur de l'armée. La democratie ce n'est pas cette pagaille que l'on vit aujourd'hui ou on assiste à des derives qui risquent de saper les acquis et torpiller le vrai processus democratique. La democratie ne peut pas etre depourvue de sens de responsabilité. "Je suis un vrai républicain et je déteste les extrêmes. Mais je doute aujourd'hui de cette démocratie sans garde-fous qui torpille en permanence ses propres libertés et ses valeurs".

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.