Success Story - 14.02.2017

Aziz Ben Slimane, DGA de Meubles Intérieurs: Monsieur 100.000 bureaux, 1 million de chaises... et plus

Aziz Ben Slimane, DGA de Meubles Intérieurs: Monsieur 100.000 bureaux, 1 million de chaises... et plus

A 33 ans, Aziz Ben Slimane sera le plus jeune dirigeant d’entreprise à introduire sa société - Meubles Intérieurs – à la Bourse de Tunis. Assurant la relève de son père, Hatem, architecte de renom, qui s’était  épris dès 1988 des meubles d’intérieur avant de se consacrer au mobilier de bureau, il perpétue une véritable saga. Ce petit-fils du militant démocrate le Dr Slimane Ben Slimane, compagnon de Bourguiba, avant de s'y opposer, n’a pas été attiré par la politique. Sur les pas de son père, il a plutôt développé des compétences de créateur et surtout de manager. En 30 ans, Meubles Intérieurs, dont le premier showroom était ouvert en 1988, curieux hasard, avenue Slimane-Ben Slimane, à El Manar, affiche au compteur pas moins de 100.000 bureaux et 1 million de chaises. De 5.000 DT en 1988, le capital social a pu atteindre 4 213 360 DT au 30 juin 2016. Les revenus de SAM ont atteint 14,1 MDT à fin 2015 contre 11,7 MDT à fin 2013, soit une croissance annuelle moyenne de 10%.  La société s’approvisionne essentiellement auprès de l’Italie, l’Allemagne, l’Espagne, la Chine, et la Corée. Les ventes groupe sont essentiellement constituées des chaises, des sièges et des tables.

«Il faut dire que l’entrée au capital de notre société d’un fonds d’investissement aussi compétent que prestigieux, AfricInvest, en 2011, a été très bénéfique, tient à souligner Aziz Ben Slimane. Outre la rigueur imprimée à la gestion et la contribution à l’élargissement de la vision, il nous a beaucoup aidés à nous implanter en Côte d’Ivoire et envisager d’autres partenariats. Sa participation au capital fructifiée, et fidèle à son mode opératoire, il cède ses actions à de nouveaux actionnaires, à la faveur de cette introduction en Bourse.» 

«Chaque Tunisien s’est assis au moins une fois dans sa vie sur un fauteuil ou une chaise Meubles Intérieurs. Le grand défi sera que demain, chaque Africain fera de même». Loin d’une boutade, Aziz Ben Slimane résume, à la fois, le parcours et le challenge. Dès son jeune âge, il se savait promis à pérenniser l’entreprise familiale et s’était bien préparé. Dès le bac, il choisira de rejoindre une grande école de commerce, l’Edhec de Nice. «Je voulais acquérir des connaissances transversales qui embrassent la gestion, le marketing, les finances, les ressources humaines et la stratégie», a-t-il ajouté.
Dès l’obtention de son diplôme en 2006, Aziz retrouvera l’entreprise familiale où il avait toujours baigné depuis sa prime enfance, mais cette fois en stage ouvrier de pré-embauche.
Il passera par tous les postes, à commencer par l’atelier, grimpera dans les camions pour accompagner les chauffeurs livreurs et installateurs chez le client, s’occupera de la logistique et des achats avant d’aller au bureau d’études. Dernière séquence de ce parcours initiatique, la comptabilité et les finances. A son grand bonheur, son père, Hatem, 66 ans, trouvera son compte. Beaucoup dans le développement de la vision stratégique, et surtout l’innovation design et créativité, surtout lorsqu’il s’agit de concevoir l’ameublement de grands espaces professionnels et le dessin de nouveaux modèles, il ne pouvait mieux confier les rênes qu’à son fils, promu DGA, désormais rompu aux commandes et adoubé par les équipes.

Expansion, innovation

Au nom de famille bien ancré en composante essentielle de la marque Meubles Intérieurs, Aziz devait ajouter son prénom. Même si sa discrétion est légendaire, il s’emploiera, la cravate exceptionnellement portée et toujours en jeans, surtout à animer les équipes et performer les indicateurs financiers. L’expansion suivra immédiatement : deux unités de production à Tunis (en pleine extension) et Béja, neuf showrooms, dont trois à l’étranger (Tripoli, Alger et Abidjan) et un palmarès de prestigieuses références.

L’agencement, l’aménagement et l’ameublement du nouveau siège d’Attijari Bank, qui se hisse sur 8 étages au Centre Urbain Nord, avec plus de 1 000 salariés, a été un grand pari gagné.

Tout comme, il y a quelques années, les bureaux de la BAD à Tunis, le Cepex, Zitouna Bank, la BCT, une bonne partie du nouveau siège de la BH et nombre d’ambassades, de centres d’appels et de showrooms de concessionnaires automobiles et autres. A l’international, les réussites ne manquent pas. En association avec un partenaire ivoirien, l’unité implantée à Abidjan et gérée par un cadre dépêché de Tunis servira de plateforme pour l’ensemble de l’Afrique de l’Ouest, un marché de primo-demande à fort potentiel. La prochaine destination de cette expansion à l’international sera Dubaï pour couvrir la sous-région, où la demande porte surtout sur les produits haut de gamme. Sur ces deux segments, Aziz Ben Slimane s’estime compétitif, qualité et prix.

«Le client est sacré pour nous, affirme-t-il, et nous devons répondre à toutes ses attentes, qu’il s’agisse de design, de confort, de qualité, de prix et de délais de livraison. Notre showroom de La Soukra qui s’étend sur plus de 2 100 m2, est le plus grand d’Afrique dédié au mobilier de bureau. Nous n’avons pas de vendeurs, mais de vrais conseillers, notamment des décorateurs. Ils sont tous capables de bien cerner les besoins du client, prendre les bonnes mesures et lui proposer directement sur ordinateur avec Autocad différents scénarios d’aménagement».

«Nous sommes tellement confiants en nos produits que nous assurons une garantie sur cinq ans», poursuit-il. Cet atout exclusif s’ajoute en fait à nombre d’autres leviers qui constituent le succès de la marque. Le plus important est sans doute la capacité d’anticipation et la vision d’intégration.

Beaucoup plus technologique

D’ores et déjà, Meubles Intérieurs met les jalons de l’avenir. Comment sera le mobilier de bureau de demain ? «De plus en plus technologique, répond Aziz Ben Slimane. Parfois, on veut travailler debout, le bureau pourra alors être élevé et s’ajuster à la hauteur souhaitée soit pour écrire, soit encore pour travailler sur son ordinateur. Les sièges et fauteuils seront plus ergonomiques et quasi personnalisés. Chacun choisira non seulement la hauteur, mais aussi celle des accoudoirs, la largeur, une disposition particulière pour les lombaires et plus s’il le souhaite».

Il faut dire que le partenariat scellé avec le leader mondial Herman Miller est essentiel. Son siège historique, Aeron, le plus vendu au monde, et «qui ne ressemble à aucun autre», s’impose sur les plans ergonomique, fonctionnel, anthropométrique et environnemental pour s’adapter encore mieux au travail et aux travailleurs actuels. «Il n’a pas seulement modifié la manière dont les personnes s’assoient, mais également leur conception d’un siège», rappelle Aziz. Ce siège est désormais disponible en Tunisie. Autre piste d’anticipation et d’intégration pour Meubles Intérieurs, la digitalisation des ventes. Plus besoin de devoir se rendre au showroom pour faire son choix : tout peut se faire sur internet. «Il fallait s’y convertir, indique Aziz. Puis, nous nous sommes dit, tant qu’on y est pourquoi ne pas offrir à nos clients ce dont ils ont également besoin pour leurs bureaux. Du coup, nous avons intégré dans notre gamme les équipements bureautiques et informatiques, la papeterie et tout un complément d’accessoires utiles.» La voie du futur est toute tracée.

L’introduction en Bourse permettra de lever sur le marché financier et à des conditions avantageuses les fonds nécessaires au développement. Hatem Ben Slimane, le fondateur, a déjà gagné le pari. Aziz, les équipes internes et les nouveaux actionnaires assurent.
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.