News - 18.12.2016

Mohamed Maghrebi est décédé : Un grand communicant nous quitte

Mohamed Maghrebi est décédé : Un grand communicant nous quitte

Figure de proue de la communication publique tunisienne et arabe, Mohamed Maghrebi (à droite sur la photo) s’est éteint samedi soir à Tunis, à l’issue d’une foudroyante maladie. Longtemps directeur général de l’Information auprès du Chedli Klibi, du temps où il était ministre des Affaires culturelles et de l’Information – puis de nombre de ses successeurs- il avait été parmi la toute première équipe qui a lancé la Télévision tunisienne en 1966. Désigné en juin 1979 secrétaire général de la Ligue des Etats arabes, Klibi lui demandera de le rejoindre en qualité de conseiller en communication. A la fin de sa mission, Mohamed Maghrebi sera nommé secrétaire général du Conseil supérieur de la Communication, jusqu’à son départ à la retraite.

De retour de Paris, début des années soixante, titulaire d'une Licence en Lettres françaises et du diplôme de l’Institut Français de Presse (Paris II – Sorbonne), "Mag" pour ses amis, avait rejoint l’équipe Information – Communication (avec les Hamed Zeghal, Habib Boularès, Ferid Soudani, Hassen Akrout, Mustapha Fersi, Tijani Zalila, Mustapha Masmoudi, Hammadi Fourati...) formée autour des communicants de Bourguiba.

Directeur général de l’Information du gouvernement tunisien, il était en charge des Services de Presse et de la communication publique. C’était à lui que s’adressaient les journalistes tunisiens, les correspondants étrangers et les envoyés spéciaux. Affable et courtois, il savait répondre à leurs demandes d’interviews avec les officiels et faciliter leurs reportages et émissions spéciales. Jean Daniel, Jacques Chancel, Tania Matthews, mais aussi d’autres éminents journalistes et producteurs d’émissions d’information du monde pouvaient bénéficier de toute son attention. C’est auprès de lui qu’ils obtenaient la bonne information, le meilleur éclairage, sans jamais chercher à les berner. Communicant de l’Etat tunisien, il tenait en haute estime sa fonction et en grand respect ses interlocuteurs, s’échinant à être utiles aux journalistes tunisiens et étrangers.

Le mot approprié, la phrase percutante

Fin connaisseur de la politique tunisienne et de ses principaux acteurs, sans jamais s’immiscer dans les considérations personnelles ou partisanes, Mohamed Maghrebi avait su gagner aussi la confiance et le respect de Bourguiba, son Premier ministre Hédi Nouira et des membres des gouvernements successifs. Tous le consultaient quant aux éléments de langages utiles pour répondre aux questions des journalistes, et lui laissaient le soin d’assurer le suivi de leurs interviews et la relecture de leurs discours avant de les prononcer et de leurs livres avant de les publier. Parfaitement bilingue, arabe-français, il savait trouver avec beaucoup de finesse, le mot approprié et forger la phrase percutante. 

Témoin de grands moments

A la Ligue des Etats arabes, il sera aux côtés de Chedli Klibi témoin de moments historiques, entre sommets de chefs d’Etat, sessions spéciales (lors de graves évènements concernant la Palestine, le Liban, l’Irak etc.), entretiens avec les gouvernants des pays arabes, mais aussi de nombreux pays occidentaux, africains et asiatiques. Klibi était en effet souvent reçu par François Mitterrand, le Roi Fahd, Cheikh Jaber, Hassen II, Hafedh El Assad, Saddam Hussein, et autres grands dirigeants à l’époque. Dans chaque capitale, Mohamed Maghrebi avait des amis parmi la presse, ce qui lui était fort utile pour relayer la parole du secrétaire général de la Ligue et expliciter les positions de l’organisation. Jamais pris en défaut, jamais démenti, il aura donné de la fonction de porte-parole, la meilleure image.

Un pilier de la Rédaction de Leaders

Avant de publier notre magazine Leaders, en mai 2011, c’est auprès de Mohamed Maghrebi que nous avons puisé conseil et trouvé soutien. Membre-fondateur du Comité de Rédaction, il avait toujours une idée originale, un angle d’attaque pertinent, et un contact précieux à appeler. Lors des bouclages, il ne se lassait guère de longues journées et interminables soirées passées à vérifier avec l’équipe une date, une citation, une légende. Il soutiendra avec enthousiasme le lancement en octobre 2015, de notre second mensuel Leaders Arabiya et sera la cheville ouvrière de la grande interview avec Chedli Klibi qui fera la couverture du premier numéro. Ses précieux conseils et sa chaleureuse amitié nous manqueront beaucoup.

Néziha, l’amour de sa vie

A la télévision tunisienne naissante, Mohamed Maghrebi fera connaissance avec celle qui sera son épouse, mais plus encore, sa véritable moitié, Néziha. Premier visage apparu sur le petit écran tunisien le 31 mai 1966, elle sera sa source d’inspiration, son inséparable compagne, partageant avec lui une grande passion pour l’art, la littérature et la culture. Artiste-peintre elle-même, Néziha Maghrebi réunissait autour du couple un grand nombre d’amis issus de différentes expressions littéraires et artistiques. Son décès, il y a exactement 15 ans, le 2 décembre 2001, plongera Mohamed Maghrebi et ses deux fils, Karim et Zied, dans un deuil inconsolable.
En nous quittant, il laisse le souvenir d’un grand communicant de l’Etat tunisien et de la Ligue des Etats arabes, professionnel, crédible et fidèle en amitié.
 
Taoufik Habaieb
 
Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager
commenter cet article
6 Commentaires
Les Commentaires
Bouazza Sihem - 18-12-2016 17:02

Mes sincères condoléances à ses deux fils ,si Mohamed était l'un des plus grands de la com en Tunisie ,ses qualités humaines sont inégalables ,allah yarhmou

Fathi B’Chir Bruxelles - 18-12-2016 17:40

Paix à son âme et sincères condoléances aux siens. J'ai eu le plaisir et l'honneur de le voir à chacune de ses visites à Bruxelles. On ne peut l'oublier.

Khaled Gnaba - 18-12-2016 18:24

انا لله وإنا إليه راجعون الله يرحمه ويغفر له، البركة فيك اخي زياد

Habib OFAKHRI - 18-12-2016 21:11

En se distinguant par l’honnêteté subjective et le dévouement à leur fonction objective ; des hommes et des femmes balisent la voie de la rectitude et de l’amour de la patrie. Mohamed Maghrebi en faisait partie. En l’acheminant ce dimanche à son ultime demeure ;ses nombreux amis et membres de la famille étaient à la fois émus et sereins. Le défunt aura accompli sa mission sociale et professionnelle dans la dignité .Il rejoint la glaise dont nous sommes issus en laissant un legs mémoriel inestimable auprès de tous ceux qui l’ont côtoyé ou entretenu des rapports professionnels empreints de compétence et de courtoisie. On retiendra également de l’événement ; l’oraison funèbre prononcée par M. chedli Klibi dans la quelle il a rendu hommage - d’une tonalité vibrante -aux qualités humaines et professionnelles du regretté qualifié de « compagnon »(rafiq).

Hind Chihab El Houssaini Casablanca - 19-12-2016 00:56

ان للله و ان اليه راجعون mes sincères condoléances à Zied et Son épouse Hasnae j'ai eu le plaisir de rencontrer Mr Maghrbi il y a de cela quelque années j'en garde de bons souvenirs que dire d'autre que c'était un GRAND Monsieur paix à son âme

hedia benhassine - 19-12-2016 07:06

Je suis très triste...j'étais une élevé de madame Neziha Magrebi... elle m'a fait rêver... ce couple magnifique dans les années 1970 Était pour moi un exemple ... quelle classe.. respect. h.benhassine

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.