News - 26.04.2016

Leila Toubel, sous le charme de Dar Kammoun à Sfax, émerveille son public

Leila Toubel, sous le charme de Dar Kammoun à Sfax, émerveille son public

La magie des lieux ne fait qu’exalter les artistes. La communion entre Leila Toubal, Dar Kammoun, cette maison historique de la médina de Sfax et un public a été prodigieuse. Solwen a toujours été, là où elle était représentée, magnifique ! Mais, ici dans ce patio qui a vécu tant d’évènements, célébré tant de fêtes, pleuré tant de peines, et devant ce public mille fois éprouvé, le sens de chaque mot, de chaque geste, prend une autre pleine signification.


De retour à Tunis après ce séjour « féérique », Leila Toubal n’a pu s’empêcher de partager avec ses amis sur Favcebook, ce qu’elle y a vécu, ce qu’elle sentie.
 
Je rentre de Sfax les yeux et le cœur pleins de couleurs, de soleil et de parfums... Ma participation à l'événement SOS Borjs en péril avec une performance de Solwen a été un moment d'une grande immensité et intensité... là-bas... au fin fond de la médina, à Dar Kammoun que vous voyez sur cette photo, le temps s'est arrêté pour laisser les bouts d'une histoire authentique se raconter... 
 
Merci à Mme Aida Zahaf, une femme qui court - au vrai sens du mot - sans répit pour attraper les étoiles et les offrir sur un plateau à ses invités... A toute son équipe, les jeunes bénévoles, les hôtesses, toutes les personnes offraient le sourire avant le service... 
 
Merci à tout ce beau monde qui nous donne à rêver... 
 
Solwen se levait comme un soleil 4 fois pendant la matinée devant un public émerveillé, en larmes et qui n'a pu s'empêcher à deux reprises d’entonner l'hymne national... J’ai des centaines de visages dans ma tête... j'ai des yeux qui m'ont regardé, des mains qui m'ont enlacé et des bouches qui m'ont dit les mots les plus touchants... 
 
J'aurai pu mourir d'une overdose d'amour... 
 
Pour finir ce petit témoignage que j'ai voulu partager avec vous... Solwen a eu son plus jeune spectateur, il n'a que 3 ans et il s'appelle Hedi ... un petit bout de bonhomme merveilleux... à genoux je l'ai pris dans mes bras... il me regarda dans les yeux et il me dit... 
 
ـ علاث لابثة بالأحمر
ـ على خاطر علم تونس احمر... قلّي هادي... إنت تحبّها تونس
ـ نحبّها برثة

Fin de cette histoire... quant à ton histoire ma chère Tunisie, il y'aura Hedi et beaucoup d'autres qui continueront à la raconter avec autant d'amour et de passion.
 
Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.