News - 20.03.2015

Décès de Lassaad Ben Osman, l'un des bâtisseurs du nouvel Etat tunisien

Lassaad Ben Osman

Lassaad Ben Osman vient de nous quitter. Né le 26 février 1926 à Tunis, il faisait partie des « six mousquetaires de la République », les Mokhtar Latiri, Abdelaziz Zenaidi, Mekki Zidi, Sadok Bahroun, Tahar Amira à qui l’ATUGE avait rendu hommage en 2007 et avant eux, Mhamed Ali Annabi, qui avaient, chacun dans son domaine et sous la houlette de Bourguiba, contribué à l’édification du nouvel Etat tunisien.

Ingénieur hydraulicien, le défunt a été l’artisan de la mise en valeur de la vallée dans la Medjerda, le château d’eau et le grenier du pays. Le plan directeur des eaux du nord, c’était lui. C’est à lui que la Tunisie doit aussi de n’avoir jamais connu de rationnement d'eau depuis son indépendance, y compris pendant les années de sécheresse, et d’être citée en exemple pour sa bonne gestion de l’eau.

Lassaad Ben Osman a été pendant seize ans, ministre de l’Agriculture, certainement un record mondial, puis ministre  de l’Equipement. Il a présidé ensuite pendant de longues années le Comité national de solidarité. Outre ses qualités professionnelles et politiques, il laissera le souvenir d'un grand patriote comme il en existe rarement aujourd'hui, mais aussi celui d'un homme d'une urbanité d'un autre âge et d'une probité légendaire.

 

                                                                                                                                                           

 

                                                                                                                                                                      

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
12 Commentaires
Les Commentaires
ahmed benghazi - 20-03-2015 15:02

Oui le titre est bien choisi. Vous auriez pu ajouter à probité la conscience professionnelle et le dévouement au service public. Ces hommes trop souvent tombés dans l'oubli méritent d'avoir des avenues, des instituts, des barrages en leur nom. Ils ont véritablement mérité de la patrie et constituent des exemples.

Chedli - 20-03-2015 18:34

Un grand ingénieur des mines bâtisseur de la tunisie moderne avec ses collègues devouille et travailleur

Moncef - 20-03-2015 19:44

Que son âme repose en paix.

Mohamed Saket - 20-03-2015 22:05

Lassaad Ben Osman avait aussi servi avec brillance comme Président du Conférence et Conseil de la FAO quand il était Ministre de l'Agriculture. Si vous visitez le Siège de cette Organisation Onusienne, vous allez voir dans la Grande Salle des Conférences la Photo de Lassaad Ben Osman parmi d'autres personnalités internationales de grande réputation. رحم الله لسعد بن عصمان وأسكنه فراديس الجنان

Mansour Lahyani - 21-03-2015 09:01

Un grand homme d’Etat, droit, intègre, compétent, honorable : l’un des authentiques bâtisseurs de notre Tunisie, à qui nous sero éternellement reonaisants, malheureusement insuffisamment honoré !

Laroussi Latifa - 21-03-2015 09:38

Paix à son âme! L'intégrité, le patriotisme de haut niveau caractérisait le défunt! Il ne faut pas oublié qu'il fut le PDG de TunisAir ! Là où il passait ,il semait le dévouement et le patriotisme !

fekaier badredine - 22-03-2017 14:27

vous oubliez son grand passage à TUNISAIR là où c'étais le seul PDG ou ministre à rendre le reste de ses frais de mission dans la caisse

Adnène - 22-03-2017 20:09

Un grand contributeur à l’amélioration de la qualité de vie des tunisiens. Un immense travail accompli en toute discrétion et probité .....que les décideurs d'aujourd'hui s'inspirent de son action pour relever le pays mis à genoux depuis 2011.

ضamor selmi - 23-03-2017 06:20

Que dieu le bénisse il était un militant il a participer à la construction. de la Tunisie il a dirigé plusieurs postes importants y compris l'agriculture il était un grand militant

Marrakchi - 23-03-2017 07:33

Il me semble qu'il y ait une confusion entre Sadok Bahroun et Tijani chelly C'est le deuxième qui a occupé des responsabilités gouvernementales depuis son jeune âge

Essafi Habib - 23-03-2017 07:51

Et voila, un autre grand homme passe de vie a trepas dans un silence assourdissant;et dire que si la Republique tunisienne avait un Pantheon son nomny figurerait en premier rang.Mais si ailleurs elle sait reconnaitre ses serviteurs, ici elle parait se faire un point d' honneur de les ignorer, de marquer meme son ingratitude a leur endroit.L' illustre defunt avait ete un grand commis de l'Etat, letat de ses sevices , ses qualites morales, son abnegation et surtout sa proprete feraient rougir de honte , si tant ete ils avaient encore cette fibre, la plupart de la soit disant classe politique actuelle.Sa probite, son integrite et son sens de la chose publique etaient que Bourguiba ne pouvait s' en separer tant il le considerzit comme un akter ego sur ce plan.Meme B.Ali , si je ne me trompe , avait, lui le grand expert es escroquerie, pots de vins et prevarication, trouve en lui l' oiseau rare qu' il lui fallait pour lui confier les destinees d' un organisme qui pouvait etr facilement guge de ses deniers

Sahloul - 23-03-2017 10:19

Il était le plus vertueux et le plus honnête des ministres de Bourguiba. Paix à son âme

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.