News - 11.03.2015

Occident, mon amour, je t'accuse ...!

Occident, mon amour, je t'accuse ...!

Ceci n'est pas un dépit amoureux, c'est de la lucidité, Occident, mon amour.
Amour, tu l'es pour qui est doté de raison ! Or, on n'est jamais assez dur avec nos chéris quand ils nous font mal, se le faisant aussi par inconscience.

Je t’accuse…

Oui, mon amour, je t'accuse de faire tout pour que notre Tunisie ne soit plus ce qu'elle était et ce qu'elle doit rester : une terre d'ouverture et de tolérance, de spiritualité et non de religiosité.
Occident, mon amour, je t'accuse de chercher à n'ouvrir mon pays qu'à tes intérêts, aidant à le fermer à ses propres valeurs au nom d'une prétendue spécificité d'intolérance aux valeurs humanistes qui n'est pas celle de la Tunisie, mais de tes nouveaux conservateurs libéraux.

Occident, mon amour, je t'accuse de vouloir transformer ma Tunisie en un marché réservé au commerce matérialistetout en ne faisant rienpour contrer tes alliés rétifs au commerce amoureux, contrariant libertés et fraternité.

Occident, mon amour, je t'accuse de faire tout pour que l'islam en Tunisie ne soit que celui qui te convient, dogmatique et liberticide, juste ultralibéral, car l'islam du peuple tunisien est soufi et spiritualiste et non salafiste intégriste.

Occident, mon amour, je t'accuse de faire tout pour que l'islam soit perçu dans le monde comme une menace à la paix, alors qu'ils est fondamentalement une paix,ainsi qu’il l'a toujours été en Tunisie et ainsiqu’il doit le redevenir.

Occident, mon amour, je t'accuse de fermer tes frontières devant nos jeunes, les privant d'espoir de vivre leur jeunesse librement, les poussant de la sorte à verser dans le désespoir de l'aventure terroriste et l'impasse intégriste.

Occident, mon amour, je t'accuse d'exploiter la désespérance de cette jeunesse privée de vie normale pour en faire les munitions humaines d'une nouvelle guerre de Religion catastrophique pour toute l'humanité.

Occident, mon amour, je t'accuse d'être derrière la caricature donnée de l'islam en soutenant des régimes intégristes et des dictatures s'accommodant de lois scélérates, car liberticides, violant tes propres valeurs.

Occident, mon amour, je t'accuse de polluer directement ou indirectement les esprits et de jouer à l'apprenti sorcier, faisant croire à la validité d'un paradigme fini, t'accrochant à des concepts vidés de sens de souverainetés que tu opposes à la nécessaire et fatale solidarité inclusive.

Je te suis attaché

Occident, mon amour, je t'accuse et malgré tout je te suis attaché, car tu es le seul horizon valable pour mon pays, mais tune sais plus ce que tu fais.
Tu es atteint d'un Alzheimer politique ; or, je préconise pour cette soi-disant maladie la science du coeur etla culture des sentiments, une « bécothérapie » et un ordo amoris.

Occident, mon amour, je t'accuse parce que je te défends et sauvegarde tes valeurs que tu foules au pied, te comportant en intégriste laïque, développant un esprit-prêtre qui n'a rien à envier à l'autre.

Occident, mon amour, je t'accuse pour te réveiller à ton obscurité, tes lumières artificielles ne faisant plus illusion, tes vraies Lumières s'étant éteintes depuis longtemps !

Occident, mon amour, je t'accuse, car il est possible de rallumer ces Lumières en Tunisie, pays ensoleillé, pays encore neuf et innocent,mais qu'on veut noyer dans les turpitudes matérialistes au nom d’un libéralisme sauvage.

Je t'accuse pour te sauver et sauver mon pays, ma Tunisie qui le vaut bien, l'histoire s'écrivant aujourd'hui au sud de la Méditerranée.

Alors, mon amour, pour que je ne t'accuse plus, fais ton devoir en arrêtant de contrarier la réussite tunisienne, qui sera aussi la tienne.

Cette réussite est dans une « poléthique » et une « mondianité », du moins en Méditerranée.

Mon pays a la capacité de transfigurer aujourd'hui la pratique politique, créant nos seulement une démocratie originale chez lui, une « postdémocratie », mais égalementen notre mer commune avec un espace méditerranéen de démocratie, et dans le monde avec une aire  de civilisation occidentale-orientale.

Pour cela, Occident, mon amour, il fautque tu arrêtes de contrarier l'action des plus honnêtes et talentueuses compétences de mon pays.
Alors, Occident chéri, tu auras mérité mon amour grâce à mes accusations amoureuses.

Farhat Othman




 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.