Opinions - 29.04.2014

Ils font honte à la Tunisie

On l’annonce, c’est officiel: une motion de censure sera proposée au vote contre la ministre du Tourisme et le ministre délégué aux affaires sécuritaires.  Que cela vienne des trublions habituels qui croient que la politique relève toujours de la fanfaronnade à la mode sous la dictature, cela n’étonne point. Ce qui surprend, c’est de voir des élus censés avoir leur raison participer à pareille basse curée. Ce  faisant, ils ne font que se transformer en bouffons de la République.

Honte à la démocratie

Que reproche-t-on aux ministres intéressés? D’agir pour sauver le pays du chaos où les précédents gouvernements l’ont mis. Est-ce contraire à la démocratie de respecter la vocation d’ouverture de la Tunisie? D’ouvrer en vue de préserver cette terre de la haine et de l’exclusion en la maintenant en terre d’accueil et de tolérance?

On nous dit qu’il faut respecter les lois de la République; mais qui les viole? Est-ce ceux qui appellent à respecter la légalité qui suppose l’égalité de tous devant une loi juste ou ceux qui pratiquent l’exclusion?  Est-ce ceux qui rappellent que nulle légalité nationale ne peut ignorer la légalité internationale ou ceux qui bafouent cette dernière tout en prétendant la défendre et y appeler? Comment justement reprocher à Israël de continuer à violer le droit international quand nos turpitudes sont encore plus flagrantes? Ne faut-il pas donner l’exemple, voir la poutre qui est dans votre œil avant de reprocher la paille dans l’œil d’autrui?

Agissant comme ils viennent de la faire, s’alliant avec ceux qui crachent sur la démocratie, nos prétendus démocrates font honte à l'État de droit naissant en Tunisie.

Et s’ils croient parler au nom du peuple, ils se trompent; car le peuple tunisien n’a jamais cultivé dans ses plus larges couches de sentiments de haine et de rejet du différent. Tout au plus a-t-il une conception stricte de sa dignité que nos députés démagogues instrumentent, usant d’une  cause chère au cœur du Tunisien, à leurs propres visées politiques.

On ne trompe plus le peuple tunisien qui sait que dans le service de la cause palestinienne on ne peut faire mieux que les Palestiniens. Or, ces derniers ont reconnu Israël et entretiennent avec lui des rapports constants.

Honte à la Tunisie

Bis pis, nos députés dépités que leur crédit soit à raz du sol font honte à la Tunisie.
Car notre pays ne saurait s’aligner sur les hérauts de la haine et de l’anathème sur le différend. il ne saurait pratiquer l’amalgame, punir des touristes en leur interdisant notre territoire du seul fait qu’ils ont un passeport israélien.

La Tunisie, ne serait-ce que parce que ses valeurs le lui interdisent, y compris ses valeurs morales et religieuses, ne saurait juger coupable quiconque n’ayant commis aucun fait répréhensible. Ce serait préjuger, être malhonnête; et cela est contraire à ses lois civiles comme religieuses.

Le plus honteux est que, pour de mesquines raisons politiciennes, ceux qui prétendaient défendre hier les valeurs de l’État civil fassent cause commune aujourd’hui avec ceux qui rejetaient pareil État.

Que l’honneur de rejeter les motions de la honte revienne donc aux vrais démocrates ! Qu’on apporte la cinglante réponse que la Tunisie ne saurait verser dans l’ignominie dont usait et abusait la dictature. Sinon, les députés couvriront d’un voile de honte indélébile leur Assemblée.

Mesdames et Messieurs les députés signataires des motions de la honte, soyez dignes en ne prétendant pas parler au nom du peuple tunisien quand vous agissez pour vos propres intérêts.

Farhat Othman

Tags : d   dictature   Isra   r   tourisme   Tunisie  
Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
9 Commentaires
Les Commentaires
FBF - 29-04-2014 18:03

Le sursaut de la survie, ils se trompent comme, du reste, ils l'ont toujours été, des gens qui se découverts, par je ne sais quel artifice, sous la coupole du Bardo. Ce n'est pas de cette manière qu'on met en action notre nouvelle constitution, la déformer, la sortir de son esprit alors qu'elle est naissante, revient à emprunter les mêmes voies et moyens du régime révolu. Leur donner le pouvoir, ils feraient pire. Alors de grâce laissons travailler ceux qui les nourrissent, qui leur font les fonds pour leur "modeste" prime de présence, une présence somme toute de toute nuisance.

chokri tounsi - 30-04-2014 08:44

ce qui fait vraiment honte, se sont les pseudo- intellectuels qui défendent l'indéfendable et ne donnent aucune importance aux sentiments et de leurs concitoyens et aux intérêts de leur nation. Faire des erreurs (il faut d'abord prouver que la motion de censure en est une, j'en suis pas persuadé) pour apprendre la démocratie vaut mille fois mieux que de n'en faire aucune sous le joug de la dictature. L'auteur n'épargne aucun effort pour défendre la cause israélienne (à ne pas confondre avec la cause juive), j'aimerai par contre voir un seul article de sa part, défendant la cause palestinienne. Je crains que je dois attendre indéfiniment car il parait que cela ne soit ni dans le centre de ses préoccupations ni un de ses points forts. A bon entendeur!

Le lynx - 30-04-2014 08:59

Bonjour, Merci de cette analyse,"c'est dit".le manque de maturité de ces pseudos représentants du peuple qui passent la majorité de leur temps à se regarder le nombril et régler leurs querelles intestines on oubliant qu'il y aurgence dans ce pays. Passons au "Doing" et mettez -vous réellement au travail Mesdames et Messieurs les députés.

Azabi Jamel - 30-04-2014 18:05

Arrêtez cette diarhée quotidienne! Y a en marre!

el khlifi mokhtar - 01-05-2014 15:42

Décidément cette ANC compte des députés qui ne cessent de porter préjudice à ce pays et ne representent pas le peuple tunisien.Le malheur est qu'ils ont entrainé, pour des calculs électoraux , dans leur sillage des députés qu'on comptait parmi les défenseurs de la démocratie!Et si la nouvelle assemblée comptait les mêmes énerguménes?

Pascal Mbarki - 01-05-2014 17:37

Les Tunisiens sont impayables! Ces députés ne font qu'exercer un droit constitutionnel. en quoi c'est honteux? S'il vous plait de défendre Israël à longueur d'articles et d'oublier les origines historiques des Tunisiens, libre à vous. Mais si vous êtes un vrai démocrate, laissez exercer ce droit.

Nour - 02-05-2014 11:25

Arrêtez de tromper vos lecteurs, Ce n'est pas quelques dizaines des touristes Israéliens qui sauveront la Tunisie. Par contre une volte face de la Tunisie en normalisant ses relations avec Israël aurait des conséquences gravissimes. De toute façon ce n'est pas à Amel Karboul de décider toute seule comment devraient être nos relations avec Israël. S'il y'a un seul Tunisien qui est insatisfait du travail d'un ministre et qui veut lui adresser une motion de censure Qu'il le fasse c'est ça la démocratie. L'immunité des ministres on n'en veut plus .....

Mehdi - 02-05-2014 16:17

Ce qui fait vraiment honte à la Tunisie en pleine transition démocratique, c'est de nier le droit élémentaire en démocratie qu'une assemblée élue puisse contrôler et demander des comptes à un gouvernement qu'elle a mandaté!!!

bouzaiane Mohamed - 02-05-2014 23:09

Les députés Tunisiens défendent la dignité de leurs concitoyens qui font la différence entre touristes et non touristes. Notre peuple a toujours été accueillant et réceptif avec une parfaite digestion des civilisations.Cette généreuse et hospitalière terre a donné au monde ce que d'autres n'ont pu offrir à l'humanité. Malheureusement, les colons de la Palestine occupée sont en infraction avec les instances internationales et n'ont pas encore su profiter de la faiblesse temporaire de leur proie pour établir une paix au détriment des autochtones. Bien que fragilisé par circonstances passagères, notre pays ne doit pas être corrompu pour quelques intérêts matériels dérisoires et fictifs.Notre richesse est en nous et nos ressources énergétiques ne peuvent être que la multiplication de nos puissances intellectuelles par le temps que nous mettons au travail productif. Nous avons du potentiel, mais nous devons nous armer de patience et d'attachement aux hautes valeurs humaine y compris la démolition de la haine entre les humains.Les prédateurs de notre pays sont plus forts, intelligents et stratèges, nous devons alors prendre toutes les précautions pour protéger au moins notre dignité. Merci les députés non corrompus par de fausses promesses.Bien que j'ai beaucoup de respects pour le staff de notre premier ministre,cet événement a montré que les tunisiens ne sont contre les religions mais contre tous ceux qui se protègent derrière elles pour porter préjudices aux humains.

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.