News - 14.12.2012

Moncef Ben Salem nommé professeur de l'enseignement supérieur

En vertu du décret n°3087 de l’année 2012 en date du 3 décembre 2012, publié au journal officiel du 11 décembre 2012, M. Moncef Ben Salem, maître de conférences  est  nommé  professeur de l’enseignement supérieur  (spécialité mathématiques)  à l’école nationale des ingénieurs de Sfax (ENIS),  et ce compter du 1er septembre 1987.

Présentement, ministre de l’Enseignement  supérieur, M. Moncef Ben Salem est détenteur d’un doctorat en physique fondamentale (1976) et d’un doctorat d’Etat en mathématiques (1980). Il est cofondateur de l’ENIS. S’agissant de ses états de services politiques, il a été mis sous surveillance  policière pendant 20 ans et interdit d’enseigner à l’université  après son licenciement en 1987.

Sachant que le décret est proposé par le ministre et signé par le chef du gouvernement, M. Moncef Ben Salem s’est trouvé dans une situation plutôt cocasse. C’est lui qui a proposé sa propre promotion.  

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager
commenter cet article
13 Commentaires
Les Commentaires
fathallah - 14-12-2012 18:10

Il aurait du respecter la loi et presenter un dossier de promotion avec la liste de publications et passer devant la commission nationale de promotion.

Abdel Rahim - 14-12-2012 19:30

On est jamais mieux servi que par soi-même.

Abdelkader - 14-12-2012 22:15

Fathallah, La loi autorise le ministre de l'ES à attribuer le grade de PES (c'est valide avant même la chute du régime)

Ahmed - 15-12-2012 00:00

Il va toucher un petit pactole de retard de paiement d'à peu près 125000 dinars. C'est pas mal.

Salah HORCHANI - 15-12-2012 00:53

Ça y est, notre MBS National est " Professeur ! " Professeur Moncef Ben Salem, mes félicitations, pour votre auto-promotion au Grade de Professeur de l’Enseignement supérieur ! Et ce, à compter du 1er septembre 1987, en vertu du décret n°3087 de l’année 2012 en date du 3 décembre 2012, publié au journal officiel du 11 décembre 2012. Et, pour aller plus loin, lire ou relire l’Article ci-dessous, intitulé "Trop c’est trop ! Monsieur Moncef Ben Salem, Ministre Tunisien de l’Enseignement Supérieur : Il est temps de partir ! ", en particulier son paragraphe 6. dont le Titre est : "Monsieur le Ministre, votre auto-promotion au grade de Professeur des Universités pose problèmes et questionnements ! " http://www.legrandsoir.info/trop-c-est-trop-monsieur-moncef-ben-salem-ministre-tunisien-de-l-enseignement-superieur-il-est-temps-de-partir.html Salah HORCHANI

LOTFI CHERIF - 15-12-2012 09:17

Ce n'est qu'une juste consécration quand on connaît la qualité du travail scientifique de monsieur Moncef BEN SALEM qui a été privé de toute activité universitaire pendant si longtemps. Quand on n'a pas de décence on peut tout se permettre? même de railler les plus valeureux d'entre nous.Mais la justice est divine.

l'expert indépendant - 15-12-2012 09:46

Monsieur le ministre, à quand la régularisation des bac + 5 ancien régime ? M1 et M2 acquis avec un module en M2 comme vous l'avez expliqué et envoyé au 1er ministère pour accord et publication au jort !

gaha chiha - 15-12-2012 11:35

supposé être gardien des règles et des procèdures, le ministre de l'enseignement supérieur les viole... Voilà une nouvelle aberration de ce ministre qui au lieu de donner l'exemple fait fi de toutes les déontologies et lois.... Il le sait bien moncef B Salem que pour passer d'un grade à l'autre, il y a un dossier à soumettre et des publications dans des revues indexées... Le ministre ne respecte pas les règles du ministère... Seuls les gouvenements sous développés se permettent un tel mépris... J'ai honte d'avoir un minsitre "violeur" des règles... Il ne sera jamais mon collège.

HMyriam - 15-12-2012 23:19

C'est vraiment écœurant.

saida douki dedieu - 16-12-2012 15:07

Je suis estomaquée par l'arrogance d'un ministre qui s'auto-promeut sur le plan universitaire, contre tous les règlements. Je croyais que NAHDHA était "propre", "transparente" et je constate qu'elle profite du pouvoir pour se servir à tous points de vue. Monsieur Ben Salem est certainement très diplômé mais il aurait du se soumettre à l'avis et à la décision de ses pairs. La persécution politique ne vaut pas titre scientifique.

Fathallah - 16-12-2012 18:31

On ne peut jamais mieux servi que par soi-même. Comment je peux ne pas être rancunier vis-à-vis du Président déchu qui a menacé, à maintes reprises, de me foutre en tôle, mais il ne l'a pas fait. J'aurais pu en tirer maintenant grand profit au lieu d'être considéré comme Symbole du Régime Déchu lequel m'a privé d'une pension de retraite conforme à la loi en vigueur et de l'expropriation d'un terrain m'appartenant en faveur de la protection du "Fantôme d'une Eglise Chrétienne". Par conséquent je suis doublement lésé et j'en suis sûr que pas mal d'autres citoyens se trouvent dans les mêmes conditions. Pire encore, le Justice Transitionnelle ou plutôt Transactionnelle semble s'évanouir ou servir à d'autres fins sauf celles pour lesquelles elle a été initiée et mise en vigueur par les Régimes Politiques qui ont voulu réellement rompre avec le Passé et rétablir la Justice, non pas en faveur d'un groupe de personnes, mais en faveur de tous les citoyens qui ont été bel et bien lésés et aussi en faveur de celles et ceux qui demandent "Pardon" au Peuple et non pas à un Parti Politique, même s'il est au Pouvoir, et qui sont disposés à restituer les biens mal acquis. Bien entendu, je ne parle pas de ceux qui ont le culot pour ne pas dire "??? ??????" pour se déclarer innocents et qui n'ont rien pris de manière illicite.

m.fathallah - 17-12-2012 15:09

abdelkader. Je ne suis pas contre la promotion du ministre ben salem. mais je me demande si le le ministre a pense a tout ceux qui ont ete leses comme lui et qu'il fallait etudier tous les cas et appliquer cette loi que si elle existe et qui a ete faite par ben ali [pour promouvoir les gens dont il veut promouvoir en depit des lois et des valeurs scientifiques. J'estime qu'on doit s'empecher de faire des pratiques similaires. J'estime aussi aberrant qu'un recteur du temps de benali et qui avait ete nomme a ce poste et aux postes qui ont precede ce poste pour les services qu'il rendait a ce regime soit nomme a l'unique presidence de l'universite pour laquelle le recteur est nomme'

Abderrazak SAFINA - 12-01-2013 13:03

Il mérite surement cette promotion cumulée de plus de 25 ans et ce pour les efforts déployés durant l'année scolaire 2011/2012 et surtout la résolution des problème de la faculté de mannouba; de la faculté de jendouba; de la faculté de sousse et de la faculté de KAIROUAN. aussi pour son soutien aux professeurs et cadre d'enseignments des faculté tunisienne. HASBIA ALLAHO WA NIGMA AL WAKIL.

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.