La femme tunisienne, le meilleur

La femme tunisienne, le meilleur rempart contre l'obscurantisme

Un 8 mars pas comme les autres parce que sa célébration intervient sur fond de montée de l’intégrisme et de tentatives de remise en cause des acquis de la femme. C’est ce qui explique la forte mobilisation de la femme cette année avec cet important rassemblement devant le siège de l’Assemblée constituante pour soutenir les droits de la femme, de la liberté d’expression et de croyance et appeler à consacrer les fondements d’un Etat civique et démocratique, dans la nouvelle constitution.

Les manifestants, parmi les militants de partis politiques, d’associations ainsi que des étudiants et des enseignants universitaires, ont aussi exprimé leur colère et ont dénoncé l’outrage du drapeau national, mercredi, par des groupes de salafistes à la Faculté des Lettres de la Manouba. Un geste qui n'est pas sans signification : la personne qui avait grimpé, mercredi, spontanément sur le toit de l'entrée de la faculté pour sermonner le salafiste qui venait de retirer le drapeau national du sommet du mât pour le remplacer par le drapeau noir était une jeune fille.Un geste à forte charge symbolique. Plus que jamais, la femme tunisienne est le meilleur rempart contre l'obscurantisme.

 

Retrouvez cet article sur nos applications mobile!
Laissez un commentaire
Les Commentaires
  • sihem

    La femme n'est plus un être humain mais une barricade contre un ennemi dans nos têtes, alors qu'elle est molestée dans les transports publics, exploitée dans les campagnes par son mari, harcelée dans son travail. cessons de l'utilser

    09-03-2012 19:52
1 Commentaire
Autres articles dans cette rubrique
 
 
Relations presse
Lu pour vous
Une gageure 27-08-2014 1800 Vues
Nouri Bouzid, le poète 18-08-2014 1711 Vues