L'innovation dans les entreprises maghrébines : cas des entreprises tunisiennes

L'innovation dans les entreprises maghrébines : cas des entreprises tunisiennes

« L'innovation est un ferment de performance économique, par sa capacité à rendre obsolète les compétences des concurrents, c'est un levier qui détruit la valeur des connaissances détenues par les  concurrents » . C'est dire le rôle essentiel qu'elle joue dans le développement de l'entreprise. Le choix d'innover peut porter sur des innovations de produits ou de procédés d'une part, ou sur des innovations non technologiques ou de design, d'autre part.

Présentée lors de la dernière édition des Journées de le l'entreprise, la communication qui suit examine la situation des entreprises tunisiennes en ce qui a trait aux obstacles qu'elles rencontrent quand elles entreprennent des projets d'innovation. Elle se fonde sur les résultats d'une étude empirique menée par l'IACE auprès d'une trentaine d'entreprises. L'auteur, tout en soulignant les efforts déployés par l'entreprise en matière d'innovation, reconnait l'existence de lacunes. Il propose cinq "pistes d'action" pour en atténuer les effets.

1) diffusion d'une culture d'entreprise favorable à l'innovation,

2) développemenrt des compétences,

3) ouverture sur l'extérieur et rôle  et  des collaborations externes dans le processus d'innovation,

4) l'innovation ouverte (une méthode qui permet  d'accélérer l'innovation, tout en réduisant son coût)

5) identifier les obstacles à l'innovation qui peuvent être d'ordre financier, organisationnel et institutionnel et s'employer à les atténuer.

Lien : Le texte intègral de la communication

 

 

 

Retrouvez cet article sur nos applications mobile!
Laissez un commentaire
Les Commentaires
  • Bahri REZIG

    Excellente récap sur l'innovation. Mais qui en est l'auteur?

    24-12-2010 09:39
  • sadokdriss

    L'innovation signifie,creative destruction,pour les anglo-saxons.Faut-il faire référence à Joseph Schumpeter,éminent économiste autrichien du début du XXè Siècle,qui a le mieux défini ce concept.Ainsi a-t-il décrit cinq catégories d'innovations,voire la création d'un nouveau produit,l'accès à une nouvelle source de matière première,l'ouverture d'un nouveau marché,une nouvelle méthode de fabrication et finalement la réorganisation d'une industrie,ou up-grading,ou mise à niveau dans le jargon du FMI et Banque Mondiale.Il a fallu attendre le début des années Soixante,pour voir la contribution du sociologue américain,Everett Rogers, voire l'adoption et la diffusion des innovations.Tout récemment,l'Agence de l'Industrie,en Tunisie,a changé d'appellation,de l'API à l'APII,en date du 17 mai 2010,afin de mettre en exergue le rôle essentiel de l'Industrie et de l'Innovation.

    25-12-2010 18:19
2 Commentaires
Autres articles dans cette rubrique
 
 
Relations presse
Lu pour vous
Une gageure 27-08-2014 1962 Vues
Nouri Bouzid, le poète 18-08-2014 1882 Vues