Kerkennah pénalisée par la fermeture des puits de pétrole de Pétrofac, la Tunisie aussi!

Face aux revendications pressantes et irréalistes des sitineurs devant son siège, la société pétrolière "Petrofac" implantée à l'île de Kerkennah (gouvernorat de Sfax) a décidé de fermer les puits de pétrole qu'elle exploite et de confier l'entreprise à l'armée nationale.Tout les employés de la société ont été évacués.

N'ayant pas bénéficié d'indemnisation, des marins-pécheurs d'El Ataya où se trouve le siège de Petrofac ont empêché la société de poursuivre son activité. Ces derniers revendiquent les mêmes dédommagements obtenus par les marins-pêcheurs de Mellita et Ouled Kacem par La Société TPS (Thyna petroleum services) en remplacement des activités de la pêche interrompues suite à une fuite de pétrole en mer, il y a un an, Pétrofac s'est engagée, le 20 mai dernier, à soutenir les efforts de développement à Kerkennah et à mobiliser, annuellement, une enveloppe de 600 mille dinars pour soutenir l'emploi.
 
Elle s'est, également, engagée à équiper l'hôpital régional de Kerkennah d'un scanner d'une valeur de 650 mille dinars, d'offrir un bus à l'association des handicapés à Kerkennah et de distribuer 47 ordinateurs à des établissements scolaires et publics de la région.
 
Retrouvez cet article sur nos applications mobile!
Laissez un commentaire
Les Commentaires
  • gaha chiha

    La société PETROFAC jette l'éponge et c'est toute l'ile de Kerkaneh qui va désormais payer! Dommage. En raison de l'insécurité ambiante et de l'impatience de certains...., les employés seront mis en chômage et un manque à gagner financier important pour toute la Tunisie ! Il faut que ce genre d'agissement irresponsable cesse immédiatement à Kerkanah mais aussi à Gabes, à Tataouine, Gafsa et autres zones sinistrés!! Sinon Adieu, "révolution, emplois et stabilité...

    13-06-2011 06:53
  • Slim GANA

    Importante action sociale de PETROFAC au profit des populations de Kerkennah!! Signalons au passage qu'il s'agit de gisement de Gaz Naturel et que PETROFAC n'est pas à l'origine de pollution ou d'une quelconque entrave à l'activité de pêche.

    13-06-2011 09:35
  • Abderrahman

    Aucun patriotisme ces gens sont complètement hors circuit, c'et dommage pour les pères de famille qui ont besoin de leur job.

    13-06-2011 10:32
  • Moncef MAALEL

    No comment Depuis un mois j'ai juré de ne plus réagir à ces évènement, mais passivité est équivaut à trahison en ce moment Je suis malade et j'ai peur pour notre chère Tunisie qui a trop enduré depuis l'avènement de la révolution Cette période des casseurs, des anarchistes, des arrogants a trop durée

    13-06-2011 10:59
  • mokaddem

    assez de grève et d anarchie mettez vous au travail bande de fainéants

    13-06-2011 12:23
  • ali ayoub

    ca c mauvais.c une perte ds tous les domaines economiques sociaux.et meme touristique;il faut stopper ce fleau d'anarchie et et de manque de cocscience

    13-06-2011 14:41
  • Ayoub Abderrahman

    La société Petrofac se montre très généreuse. Il faut donc saluer cet esprit. mais alors pourquoi cette société qui a les mains et les bras libres aux iles kerkennah ne donnent pas aux pêcheurs de l'Attaya ce qu'ils réclament, alors que la pollution dont Pétrofac est à l'origine de beaucoup de dégâts à Al-Ataya. Et comme Pétrofac est attaché au développement durable de l'Archipel, c'est peut-être le moment de le prouver en réservant un budget annuel raisonable aux actions culturelles, car je ne doute pas qu'à Pétrofac personne n'ignore que le développement durable ne devient effectif que s'il s'effectue en parallèle avec la promotion de la culture des îles.

    14-06-2011 06:43
7 Commentaires
Autres articles dans cette rubrique
 
 
Relations presse
Lu pour vous
Une gageure 27-08-2014 1842 Vues
Nouri Bouzid, le poète 18-08-2014 1757 Vues