Dr Abderrazak Fliss, ancien Maire de La Marsa

Dr Abderrazak  Fliss vient de s’éteindre à l’âge de 86 ans, à la suite d’une maladie qu’il aura combattue dans la dignité. Il n’avait jamais cessé ses activités en dépit de sa maladie dont il ne faisait jamais cas. Ses patients  qui le savaient, l’admiraient pour cette incroyable et noble discrétion. Ils lui en étaient d’autant plus reconnaissants qu’il avait toujours maintenu une très grande proximité avec eux.

Après des études médicales à Toulouse, il  effectue le remplacement à Rémieux, au sud  de Toulouse d’un médecin, un confrère tunisien Abdelmajid Essaheli dont un des clients n’était autre qu’Habib Bourguiba qui séjournait alors à Luchon près de Biarritz. C’est ainsi que Fliss a fait sa connaissance  et pour l’avoir bien soigné il en  est devenu  le protégé. Ceci  explique ses relations particulières avec le futur Président.

De  retour  en Tunisie, il accepte, à l’instigation de la Santé Publique, d’effectuer  à Téboursouk  une mission de remplacement de sept jours. Il y est resté sept ans. Il convainc tant les colons français que ses compatriotes  de ses qualités humaines et médicales remarquables. Il est nommé ensuite à l’Hôpital de la Marsa. Seul médecin de la banlieue Nord de Tunis  pendant un long moment,  il a fait preuve d’une disponibilité constante vis à vis de ses  patients reçus à son cabinet ou visités à leur domicile.

Il a su les faire bénéficier de son exercice médical adapté à leur condition  sociale, en pratiquant la médecine pour la médecine. Acceptant d’être surnommé Rzouga, il faisait  preuve d’une grande humilité.

Doté d’une grande moralité  et d’une totale intégrité, il a été désigné Président de la Municipalité de La Marsa et lors de son passage à la Mairie,  il a su prendre des décisions justes et rationnelles à la satisfaction de ses administrés.

La première place dans son cœur était sa famille, son épouse Amel présente dans tous les moments de sa vie et ses quatre enfants,  leurs conjoints qui étaient aussi ses enfants et ses petits enfants avec qui il a tout  partagé avec amour et égalité. Ils ont été près de lui à tous les instants. 

Il était l’âme de sa grande famille, veillant sur chacun, sur leur bien-être, sur le déroulement des études des plus jeunes et de leur avenir. Chaque jour, il rendait visite à sa sœur et à son frère plus âgé que lui. .                                                                   

C'était un  aussi un homme agréable et jovial. Il animait volontiers ses  réunions familiales festives par ses dons de conteur  et en utilisant son instrument   privilégié, la derbouka. Nos relations consacrent une longue et veille amitié qui date des années 50, une amitié riche, apaisée et sans dérive.

Ceux de ses amis qui sont toujours là restent orphelins et tellement peinés d’avoir perdu celui dont la porte était toujours ouverte.

Que sa femme, ses enfants et ses petits enfants acceptent notre sympathie et notre affection.

Dr Saadeddine Zmerli
 

Retrouvez cet article sur nos applications mobile!
Laissez un commentaire
Les Commentaires
  • Faouzi

    A mon papa, Tu étais pour nous le meilleur papa au monde. Toutes les personnes, issues de toutes les classes sociales qui n'arrêtent pas de te rendre hommage depuis ton décès, arrivé si brutalement, s'accordent à dire que tu vas laisser un vide abyssal en tant que médecin du peuple, en tant que citoyen marsois actif et aussi en tant que citoyen Tunisien et fier de l'être. La médecine tunisienne, pour tes compétences et ta propension à soigner les plus déshérités, ta ville natale La Marsa et ton pays La Tunisie pour ta disponibilité et services rendus sans contre-partie te seront toujours reconnaissantes. Pour ta famille, tes amis, tes patients,tu resteras gravé dans leurs coeurs. Nous sommes tous fiers, très fiers de toi. Paix à ton âme

    11-01-2013 00:04
  • Fares

    Ses gestes généreux s’effectuent toujours dans la plus grande discrétion. Ses qualités de coeur font l’unanimité de tous. Son dévouement et sa générosité nous marquera à jamais. Repose en paix mon médecin, mon modèle, mon papi.

    11-01-2013 09:51
  • fatma KANZARI

    Dr. Fliss était un père pour nous. Etant de santé fragile, maman faisait toujours appel à lui pour me soigne. Le souvenir que je garde de lui c'est sa bonne humeur et son humour. Dès qu'il arrivait à la maison, il répandait la joie , oui la joie,son coeur et sa porte étaient grands ouverts à tous, sans discrimination sociale. Son sourire restera gravé dans ma mémoire ainsi que son humour. Il était simple, joyeux et généreux. Paix à son âme..

    11-01-2013 11:01
  • BENDHIAF Sami

    J'ai la chance d'avoir rencontré et cotoyé cet Homme admirable, sans connaitre dans le détail ce passé impressionnant. Au cours des rassemblements annuels qu'ils oragnisait chez lui, pour sa famille au sens trés large du terme, il n'avait de cesse de tourner pour s'enquérir du bien être des gens et pour prendre des photos. Le bonnheur se lisait dans ces yeux. C'était un Homme : Rayonnant, animé d'une joie de vivre inépuisable, Bon et Généreux au sens le plus humain du terme, totalement tourné vers les autres. Ces personnes ne meurent jamais, ils sont vivants dans les souvenirs des gens qui les ont cotoyés et bien au delà. Je n'ai aucun doute que ses enfants qui sont à son image sauront faire perdurer son rayonnement. Un pensée pour eux et pour Tata Amel. Allah Yerhamek Ya Ammi Rzouga. Très sincèrement

    11-01-2013 12:39
  • Tahar KENZARI

    Natif moi-même de la Marsa, j'ai été, ainsi que toute ma famille, soigné par notre Cher regretté Dr. FLISS! Je ne peux sentir que de la tristesse à la lecture de cette nouvelle. A mon ami Faouzi, toutes mes condoléances pour la disparition de ton Cher Papa.Nous ne l'oublierons jamais. Dieu le bénisse.

    11-01-2013 17:59
  • ziad labidi

    Mes sinceres condeleances a la famille du Docteur fliss; il etait le docteur de toute ma famille du pére au fils; il etait un brave type ;ALLAH YARHAMOU. ziad labidi La Marsa

    11-01-2013 19:51
  • skander gabsi

    A mon papi le plus aimé c'est le meilleur de tous il est tres gentil, gai et généreux tu seras tout le temps dans mon coeur et je n'oublirai jamais les momants que j'ai vècus avec toi :') et que la paix soit avec toi.Je t'aime mon papi.Ton petit fils Skander.

    11-01-2013 23:21
  • Samia

    Je suis ébranlée. Merci Faouzi de ce cet hommage à tonton Rzouga.Mes plus chères pensées à tous.

    12-01-2013 11:12
  • نعمان

    الله يرحمو

    12-01-2013 21:52
  • layouni

    Dr Fliss, A vous, qui avez été notre médecin, qui a répondu présent dans tous les cas, même les moins urgents..., Vous qui avez fermé les yeux de mon Père ..., vous êtes l'AMI qui , toujours êtes entré dans nos logis pour nous apporter apaisement et réconfort ... Votre Générosité, votre beau Sourire, votre Amitié pour nous, nous accompagneront durant notre vie; et ne dit on pas que: "celui qui laisse des enfants ne meurt pas" Vous Dr Fliss, vous en avez laissé suffisamment... Puisse DIEU vous ouvrir les Portes de Son Paradis Éternel et protéger votre descendance. Paix à votre Âme et ...ADIEU l'AMI ... Neyla Ben Amor Layouni

    15-01-2013 22:05
  • ksouri chedia

    rahmata allah alih c'etait le medecin de toute ma famille et il visitait mon pere a domicile jusqu'à sa mort.INNA LILLEHI WE INNA ILEIHI RAJIOUN Chedia Amilcar Sidi Bou Said

    17-01-2013 08:37
  • Mondher Belghith

    Puisse Dieu lui accorder sa miséricorde et l'accueille dans son vaste paradis. Il a passé plusieurs années de sa vie à Téboursouk où il a laissé de très bons souvenirs tant il était passionné et sympathique.

    22-01-2013 18:18
  • Ismail M'zah

    Rzouga n'est pas mort , il est et restera toujours dans nos coeurs tellement je l'aimais bien , je peux dire que les meilleurs moments agréables de ma vie étaient prés de lui .Allah yarhmek ya aziz ya ghali.

    30-01-2013 12:17
13 Commentaires
Autres articles dans cette rubrique
 
 
Relations presse
Lu pour vous
L'enjeu majeur 25-11-2014 2430 Vues