Banque Centrale

Banque Centrale : le taux directeur réduit d'un demi-point

Le Conseil d’Administration de la Banque Centrale de Tunisie, réuni le 5 septembre 2011 à Tunis, a décidé de réduire, de nouveau, le taux directeur de la BCT d’un demi point de pourcentage pour le ramener à 3.5%, tout en veillant à consolider les ressources du système bancaire à travers la préservation de la rémunération des dépôts sur livrets d’épargne. Cette décision vise, selon un communiqué de la Banque Centrale, à relancer l’activité économique et à contribuer à la concrétisation des intentions d’investissement en limitant les charges financières des entreprises.

Lundi, le Conseil a fait part, lors de sa réunion, de sa préoccupation quant à la poursuite de la croissance négative engendrée par le recul de l’activité dans certains secteurs importants (industries non manufacturières, services..) et quant à la baisse de l’investissement privé tant intérieur qu’étranger.

Cette croissance négative a pour effet l’accentuation des pressions sur la balance des paiements et par conséquent la contraction des réserves en devises qui sont revenues, selon le CA de la BCT, à 11.067MDT ou l’équivalent de 123 jours d’importation à fin août 2011 contre 147 jours au terme de 2010.

Le Conseil a, par ailleurs, relevé la persistance des difficultés économiques malgré les efforts déployés au niveau de la politique monétaire par la baisse du taux de la réserve obligatoire à son niveau minimum et la réduction du taux directeur de la Banque Centrale.
Cette situation est en relation avec la persistance du climat d’instabilité sécuritaire et sociale et l’absence de visibilité pour les opérateurs économiques, et de l’écart du rythme de la croissance par rapport aux perspectives espérées, dans un environnement économique mondial qui ne favorise pas la mobilisation des ressources extérieures.

Pour ce qui est de l’activité du secteur bancaire, le resserrement de la liquidité a continué au mois d’août, ce qui a nécessité une intervention accrue de la Banque Centrale pour injecter 3.148 MDT contre 2.953 MDT en juillet.
Cette intervention a permis, parallèlement, à la réduction du taux directeur de la BCT, d’abaisser le taux moyen du marché monétaire à 3.76% contre 4.25% un mois auparavant.

Le Conseil d’Administration a recommandé, à la lumière de ces évolutions, de poursuivre la consolidation du rythme de financement de l’économie via une politique monétaire agissante, tout en veillant à la mise en œuvre d’une politique budgétaire favorisant une plus grande célérité dans la réalisation des projets et le financement des entreprises publiques.

 

Retrouvez cet article sur nos applications mobile!
Laissez un commentaire
Autres articles dans cette rubrique
 
 
Relations presse
Orange s'engage en faveur de ... 23-10-2014 1286 Vues
Lu pour vous
Une gageure 27-08-2014 2320 Vues
Nouri Bouzid, le poète 18-08-2014 2283 Vues