News - 23.08.2012

L'agression contre un franco-tunisien à Bizerte: Fabius juge l'incident «très sérieux»

Première réaction française officielle à l’agression dont a été victime il y a une semaine, franco-tunisien à Bizerte. Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius l’a qualifiée d’"inacceptable" et d’"incident très sérieux" tout en déplorant «l'absence d'aide de la population et de la police tunisiennes lors de cet évènement».

Jamel Gharbi, 62 ans, élu régional socialiste dans la Sarthe dans l’ouest de la France depuis 2010 et chargé de mission à la ville du Mans, avait indiqué la veille avoir déposé plainte en Tunisie après avoir été roué de coups le 16 août à Bizerte par des militants islamistes opposés à un festival culturel.

«Je lui ai dit tout mon soutien parce qu'il était très secoué et au-delà j'ai demandé que cet incident fasse l'objet d'un contact avec le gouvernement tunisien par nos représentants en tunisie», a indiqué le ministre français.

 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
5 Commentaires
Les Commentaires
Tunisienne - 23-08-2012 19:23

Si le gouvernement est responsable par son laxisme envers ces énergumènes, nous le sommes, nous citoyens, tout autant par notre inertie. Mais où est passée notre solidarité légendaire ? Et, nous sommes-nous réellement soulevés pour revendiquer, entre autres, notre dignité ?

marie - 24-08-2012 01:28

depuis maintenant deux ans, je suis tombée sous le charme de ce pays et surtout de leur habitant. accueil, respect de l'autre j'étais la pendant le soulèvement et il faut continuer à vous battre pour vos convictions, votre droit à la parole et surtout l'islamisme pur et dur. je suis francaise de naissance mais tunisienne par le coeur

tounesnalbaya - 24-08-2012 07:43

Monsieur FABIUS peut déposer plainte contre le gouvernement tunisien pour non assistance à personne en danger, le gouvernement assume sa responsabilité, c'est un état d'anarchie que nous avons en Tunisie, ce n'est pas pour défendre la France, mais pour défendre la loi, c'est un conseil que je lance à ce gouvernement rétablir la paix sociale et arrêter les criminels et ne pas les relâcher deux jours plutard si vous voulez être respecté par le peuple Tunisien et également par tous les pays du monde.

Mhamed Hassine Fantar - 24-08-2012 08:45

Voilà comment on sape les efforts de ceux qui cherchent à faire de notre pays une terre de rencontre et de dialogue sachant que sans l'autre le je ne saurait exister. La Tunisie serait-elle ce pays facshiste dont certains osent d'ores et déja parler? j'espère que non. mais libérer les malfaiteurs comme pour les encourager à continuer donnerait raison à ceux qui auraient tendance à mettre la Tunisie à l'Index, voire au pilori.

mahmoud Bédoui - 24-08-2012 11:25

Tout à fait d'accord avec l'avis de Tunisienne, mais il faut savoir que la population est terrorisée doublement. Par le silence complice de la police et par delà par le ministère de l'Intérieur et du gouvernement (la preuve est que les agresseurs à Bizerte viennent d'être relâchés. C'est du jamais vu ailleurs). Et par des miliciens lourdement armés et super entraînés même pour tuer. Sûr que le gouvernement va taxer L. Fabius de colonisateur et ami d'Israël. Mais qu'elle sera la réaction de Marzouki qui a déclaré devant l'Assemblée française qu'il n'y a aucun danger avec nos islamistes et nos salafistes. Presque de braves moutons agressés.

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.