News - 02.03.2011

Elyes Jouini: Pourquoi ai-je démissionné ?

Mon départ n’est en aucune manière une marque de défiance, il est la marque de l’entrée dans une nouvelle phase au cours de laquelle les technocrates, dont je fais partie, se sont retrouvés de facto exclus de la négociation politique.

J’ai estimé, ainsi, de mon devoir de contribuer à redonner au Président de la République, les pouvoirs que la constitution refuse au Président par intérim. Puisque ce dernier n’a pas le droit de démettre le gouvernement, seule la démission des ministres peut lui redonner la main pour composer un nouveau gouvernement à l’image de la politique qu’il entend désormais mener.

Lorsque j’ai accepté de rejoindre le gouvernement c’était à la demande du Premier Ministre afin de contribuer à la nécessaire coordination entre les ministères concernés par les mesures économiques et sociales urgentes. Un gouvernement nouveau, hétérogène en parcours, en générations, en projets et qui devait avancer vite dans la réalisation de ses objectifs : assurer la transition démocratique dans un cadre économique et social apaisé.
 
Ce gouvernement a certainement échoué en matière de communication quant aux mesures qu’il a prises. Et pourtant, ce gouvernement a probablement pris en un mois plus de mesures, plus de décisions marquantes que nombre de gouvernements en plusieurs mois, voire en plusieurs années. Ratification des conventions internationales garantissant les droits de la personne et garantissant que si justice ne nous est pas rendue dans notre pays, il est désormais possible de faire appel à des juridictions internationales, aides aux familles les plus nécessiteuses, mise en place d’un programme d’aide à l’insertion des chômeurs diplômés, confiscation des biens acquis abusivement, protection de notre patrimoine inscrit au patrimoine universel,… tous les secteurs, emploi, justice, affaires sociales, culture,… ont été touchés.
 
Ce que nous n’avons pas pris en revanche, c’est la mesure de l’urgence en matière d’attentes politiques. Bien sûr la commission présidée par Si Yadh Ben Achour avait pour mission de proposer des solutions et de les discuter avec toutes les parties. Mais nous n’avons pas suffisamment communiqué sur l’agenda, les échéances, les options, les modalités de choix… A tel point que l’ensemble des mesures prises a été totalement brouillé par l’impatience politique. Une impatience à l'image de la fougue de cette jeunesse qui a porté la révolution, une impatience que nous n'avons pas su voir.

Cette situation de crise a conduit au départ de Si Mohamed Ghannouchi. La nomination de Si Beji Caïd Essebsi marque le retour du politique au premier plan.

Pour ma part, mon départ n’est en aucune manière, une défection. Je reste au service de mon pays, entièrement et totalement au service de mon pays et, en toute humilité, je continuerai, comme je l’ai toujours fait par le passé, à mettre au service de la Tunisie, mes compétences, mes réseaux et ma légitimité internationale acquise dans les champs scientifiques, économiques et financiers.

Elyes Jouini
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager
commenter cet article
75 Commentaires
Les Commentaires
saliha - 02-03-2011 11:52

Merci beaucoup pour votr franchise et nous allons regrétter votre départ, ainsi que le départ de certains autres ministres. Bonne chance

MOHAMED - 02-03-2011 11:56

MERCI

Ben taher - 02-03-2011 12:08

Très bonne analyse des causes de "l'échec" de ce 1er gouvernement de transition, en politique, sans communication c'est l'échec garanti. Mais pour la démission c'est une défection car quand on aime son pays il faut être prêt à faire des sacrifices comme abandonner certains privilèges et bénéfices. Il n y a pas plus facile que l’abandon.

Touchka - 02-03-2011 12:42

UN GRAND MERCI Une tunisienne qui fait partie de la majorité silencieuse Bonne continuation

LBM - 02-03-2011 13:28

bon vent cher professeur. On vous regrette professeur, ainsi que votre génie.

REGAIEG - 02-03-2011 13:53

La Tunisie a perdu une élite. Le gouvernement a beaucoup fait mais la rue ne l'a pas compris. Il suffisait d'un peu de transparence et de communication pour que cette situation n'arrive pas.

Néron - 02-03-2011 14:14

en apprennant la démission du professeur Elyes Jouini, mon premier sentiment a été la tristesse et le dépit. Car une personne avec son génie, sa compétence, son intégrité..est indispensable pour la tunisie d'ourd'hui qui essai de se relever après 23 ans de pillage de la part de ben ali et 45 jours d'anarchie Poctiste, ugttiste et extremiste de tout bord. Mr jouini j'espère que ce n'est qu'un au revoir.

tounes horra - 02-03-2011 14:19

Mr Jouini, conseiller vous a d'autres ministres de démissionner ?

HAIFA - 02-03-2011 14:24

Vraiment bravo tt en espérant vous revoir opérant en tunisie parceque notre pays a besoin aussi de gens comme vous pour vouvoir avancer

Sana Louhichi - 02-03-2011 14:26

C'est vraiment regrettable! nous vivons une grande crise et nous avons besoin des gens honnêtes et d’expériences pour sauver la situation...

klifa - 02-03-2011 14:33

je vous dédie toute ma sympathie ma grande considération mon profond respect pour votre courage pour votre bonne volonté pour votre héroïsme et pour votre sens du patriotisme que vous avez offert à la nation . je sent beaucoup d'amertume et beaucoup de tristesse quant à votre départ mais bon .... bonne chance et surtout revenez vite , la Tunisie vous attend , vous et les autres ... merci pour tout et surtout pour " entièrement et totalement au service de mon pays" ???? ?? ??? ?????

gharbikarim - 02-03-2011 15:53

L'empressement se situe à l'entrée pas à la sortie !!! peut être était il trop tôt pour ENTRER au gouvernement ! Un gouvernement de transition n'ayant ni le temps ni les moyens (juridiques) de REFORMER l'économie

amel chaffai - 02-03-2011 16:30

J'ai beaucoup aimé votre article expliquant votre démission Je pense que la Tunisie a besoin de ses hommes et femmes pour remonter la pente et décoller et les intéllectuels auroant un rôle important à jouer adieu la passivité

Ghalia Kacem - 02-03-2011 17:12

Tout mon respect à vous et à tous ceux qui ont servi la Tunisie durant cette période critique.

mouna - 02-03-2011 17:29

c'est vraiment regrettable la tunisie passe par une période très critique et elle a besoin de vous et de vos compétences , vs devez nous aider afin de passer cette période et de reconstruire de nouveau notre pays

saida - 02-03-2011 17:31

Il est clair que le manque de communication est nefaste a toute relation le peuple tunisien est assez inteligent pour comprendre il merite que le gouvernement prenne le temps de le tenir informer de TOUT certes il travail dans l'urgence mais la transparence est loin d'etre une perte de temps. Monsieur Jouini ne vous eloignez pas surtout inchAllah le gouvernement actuel aurait le bon sens de vous rapeler! All the best

hella - 02-03-2011 17:34

Peut être ils vous ont appelé pas au bon moment, dommage que vous partez mais j'espère que vous reviendrez plus tard lorsque les choses se calment pour "les traitements de fond" dont les tunisiens (je ne parle pas de tous les tunisiens) ne sont pas conscients de ce besoin.bonne continuation et un grand MERCI

hela - 02-03-2011 17:38

vous méritez tous un grand merci pour tout ce que vous avez fait et tout ce que vous comptez faire pour le pays vous méritez notre repect bonne chance et n'oubliez surtout pas que votre pays a besoin de vous et que vos compatriotes vous portent bcp de considération encore une fois merci bcp

Karim B Abdelghaffar - 02-03-2011 17:41

Bravo cher Monsieur Votre pays a besoin de vous et c'est rassurant de savoir que vous restez à sa disposition. Merci de tout cœur.

emna - 02-03-2011 17:44

Merci ,Merci, Merci et encore Merci

hamadi boujlel - 02-03-2011 17:44

je salue votre courage et surtout votre patriotisme,merci pour ce que vous avez fait pour notre chére patrie,ce n'est nullement votre faute ni celle de vos collègues maiscelle des médias qui n'ont rien compris ce que la révolution leur a apporté

Didier - 02-03-2011 17:53

Petit français dans l'ombre, observateur attentif de l'histoire instantanée de la Tunisie, je fus plongé dans une grande déprime à la lecture de votre démission. Votre explication me réconforte, et j'attends avec impatience la construction d'une situation stable dans ce pays où je passe au moins 4 mois par an, et que j'admire depuis le 14 janvier. Dauphine n'est qu'à 3 heures de Tunis... Vos conseils seront certainement sollicités.

douzette - 02-03-2011 17:55

Monsieur Jouini, nous ne savons comment vous remercier pour votre engagement, votre professionnalisme et patriotisme durant ces 40 jours. Si vous n'avez pas su assez communiquer, nous n'avons pas su vous soutenir au moment où vous en aviez le plus besoin pour faire réussir cette phase transitoire. Nous regrettons sincérement ce départ et restez proche de nous car la Tunisie a encore plus que jamais besoin de vos compétences. Une citoyenne dépitée

kasbi - 02-03-2011 18:13

un grand merci si Elyes ,restez toujours au sevice de notre Tunisie

Mouelhi salah - 02-03-2011 18:38

Bonsoir,M.le ministre .je ne sais si vous accepter une communication,soit elle indrecte , ,de la part d'un ctoyen TUNISIEN comme vous !En fait je ne vous connaissais pas avant,et presque brèvement ,après vous avoir vu "ministré "!maintenant je viens de lire votre exposé etje me ne suis pas retenu de vous exprimer ma considérationet mon grand estime!Vous savez que les " politiques "de notre pays n'aont pas encore ancré ,la belle pratique du cotoyen ,quelque soit son rang social ,d'interpeler ou de communiquer avec un " responsable "au gouvrnment !Je dois avoir du culot pour le faire ,et ç'aurait été inimaginable avant ce 14 janvier !pour multipkles raisons.Voilà !Je souhaite vous voir "une autre fois MINISTRE ,car nous TUNISIENS avons beseoin de pareille PERSONNALITE Pour que la modestie et la fiérté de soi ,tout comme celle des vis à vis soit ,non pas une tradition ,mais la vraie révélation du TUNISIEN tout court ! MERCI !W RABBI m3aak !/MOUELHI Salah.

rouissi - 02-03-2011 18:43

BRAVO Si ELYES pour votre patriotisme et pour votre contribution à redresser la barre. Avec toute notre reconnaissance et respect. Salutations.

Fray l - 02-03-2011 18:54

Bravo Monsieur, et bonne continuation! VOUS ETES DIGNE DE CE PAYS

KASBI MOHAMED HEDI - 02-03-2011 19:01

Je vous remercie cher compatriote de tous mon cœur et je parle a mon nom et celui de tout ceux qui on soutenu notre gouvernement de transition. Bravo pour votre courage et votre patriotisme et bonne continuation.

KHELIFI - 02-03-2011 19:36

EN RESTANT AU SERVICE DE LA TUNISIE VOUS ETES UN HOMME D'HONNEUR DIGNE DE LA TUNISIE MERCI

Mohamed - 02-03-2011 19:44

Le «rêveur-éveillé» (et souvent bien inspiré) de Nessma TV, M. Sofiane Ben Hmida, a très bien résumé la situation hier soir sur le plateau de "Nessma News": certains ministres sont venus spécialement pour et à la demande de M. Ghannouchi, et il est donc normal qu'ils repartent avec lui. Comme cela se fait, tout naturellement et sans remous, lors des alternations gouvernementales en Europe, aux Amériques et ailleurs. Tout le reste n’est que littérature (ou mauvaise communication politique).

Dhouha GAMRA - 02-03-2011 19:57

Merci Si Jouini, votre patriotisme et votre engagement pour le bien de notre pays n'est plus à prouver. Dommage que le contexte ne vous a pas permis de faire profiter la Tunisie de votre expérience, j'espère que ce ne soit que partie remise.

heni bessais - 02-03-2011 20:34

salem alaykom. on ne peut qu'essayer de vous remercier si ELYES; votre engagement au service de votre pays est le plus grand signe de patriotisme qu'on n'a pas trouvé chez beaucoups de gens qui ont tout fait pour evincer le gouvernement de mr GHANNOUCHI, un gouvernement qui a vraiment bossé dure sans que ce soit valorisé mais tout a fait le contraire ,les medias ont contribué a cette eviction. les faiblesses politiques et communicationelles sont evidentes mais est ce que cela justifie les campagnes organisées gréves contestations sociales harcèlement politique etc. une autre fois une pseudorealité politique se confirme le maquillage de la politique est plus important que la politique elle meme quant à vous c un honneur pour moi de vous avoir connu

Hachicha zied - 02-03-2011 20:58

Sachez mr qu'on sera tjs reconnaissant envers les gens qui ont accepter de prendre siege au gouvernement dans une phase si critique... Hommage a vous mr quelque soit les resultats ou les mesures prisent.. Car c'est un seul souciet interet qui vous a reunit, et on 'est tous conscient des conditions tres difficiles et delicates dans laqielle vous avez travaillez!!

slim abdelghaffar - 02-03-2011 21:10

contribuez mr au developpement de la tunisie par la creation d une association comportant des economistes qualifiés et dévoués ! créez des marchés ! formez des cellules pour la promotion de notre tourisme + incitez les hommes d affaires etrangers a investir en tunisie ! creez des sites pour cultiver d avantage les chefs d entreprise débutants ! cherchez vdes fonds aupres des grandes instances internationales habilités a ces actions ! je ne vous ajoute peut etre rien ! mais cette demission me fait vraiment peur car un message peut parvenir aux compétents comme vous "celui de " il n y a de places que pour les bons parleurs en tunisie (avocats et syndicalistes ) " http://www.facebook.com/?sk=messages&tid=1713003299267#!/profile.php?id=100000483673311

jebbari Clément - 02-03-2011 21:13

" Il y a deux choses auxquelles il faut se faire sous peine de trouver la vie insupportable : ce sont les injures du temps et les injustices des hommes. " Merci pour ce bout de chemin que vous avez fait avec notre et pour notre pays

la démocratie - 02-03-2011 21:35

un grand merci, on était conscient de ce grand effort, nous la génération qui a vécu sous un régime dont les décisions étaient toujours fictives: il faut comprendre les jeunes: ils ne jugent que ce qu'ils voient; les décisions prises par le gouvernement de Mr Ghanouchi étaient importantes mais invisibles pour le commun de la population Tunisienne.

Aymen BENTALEB - 02-03-2011 21:41

je ne doute aucunement de votre compétence et votre sens patriotique je vous dis BRAVO BRAVO de reconnaître ses propre erreurs et de penser à l'avenir en ayant un point de vue constructif je vous félicité si Elyes !!!

Saafi Jalel - 02-03-2011 22:07

Mes respects, A circonstances exceptionnelles des mesures exceptionnelles, La situation qui prévaut actuellement en Tunisie est la résultante d'une volonté engagée d'un peuple qui se dit être battu dans son âme et aspire à une vrai progression sur une voie cetres difficile mais surement garantissant l'épanouissement de valeurs tant recherchées par tout homme aspirant à la dignité. Monsieur le Ministre, être technocrate est une qualification qui dénote d'un élitisme d'opportunisme, alors que travailler en diapason avec la volonté citoyenne redonne à cette qualité toute la gloire de valeurs humaines de base ... Travaillons pour une Tunisie nouvelle, chacun dans sa position sans auto-proclamation et sans ... dans la transparence totale sous le regard éveillé d'une foule glorieuse pour avoir permi à tous d'entre nous de proposer nos services pour une Tunisie Vraiment Nouvelle ...

Inès - 02-03-2011 22:29

Si Jouini, Vous êtes, d'après moi, un cadeau que la Tunisie n'a pas su recevoir. C'est peut être dû à l'ampleur des évènements vécus en si peu de temps, cela peut parfois déstabiliser... Ayant longtemps, grâce à vos compétences, porté le drapeau Tunisien si haut à l'échelle internationale, vous êtes un élément constitutif de notre fierté nationale. Vous le serez toujours. Sachez que nous avons confiance en vous et regrettons votre départ. La Tunisie a encore besoin de vous. Bravo monsieur Jouini.

la démocratie - 02-03-2011 22:35

un grand merci, on était conscient de ce grand effort, nous la génération qui a vécu sous un régime dont les décisions étaient toujours fictives: il faut comprendre les jeunes: ils ne jugent que ce qu'ils voient; les décisions prises par le gouvernement de Mr Ghanouchi étaient importantes mais invisibles pour le commun de la population Tunisienne.

Salem FEKIH - 02-03-2011 23:27

En tout cas vous étiez présent quand le pays vous a réclamer. On a besoin de vos compétence. On vous regrettera certainement. Merci!

salma - 02-03-2011 23:45

Merci si Elyes pour les efforts que vous avez fournis,je suis sure que vous aurez voulez faire plus, je vous souhaite une bonne continuation.

Slaheddine Ben Mahmoud - 03-03-2011 00:23

La Tunisie a besoin d'hommes technocrates comme Si Jouini qui a répondu à l'appel de la nation en sacrifiant, jusqu'aux prochaines élections, les avantages de sa fonction et de sa vie confortable en France. Par contre, notre pays peut s'en passer des discours creux et des querelles de ses assoiffés de pouvoir qui se relaient comme des enragés sur tous les plateaux de télévision et à la une des journaux à sensation.

Amel chaherli - 03-03-2011 08:18

Bravo, Monsieur le Ministre et merci pour ce que vous avez fait pour notre chère Tunisie même si ce n'était qu'un mois mais surtout continuer à donner de votre temps, votre savoir faire pour que nous allions vers l'avant. Un grand merci

Soumaya - 03-03-2011 09:13

On regrette vraiment votre depart car la Tunisie nouvelle a besoin fortement de votre competence.

Bouzguenda Nacef - 03-03-2011 09:24

Merci Elyes pour ton comportement patriotique , les personnes qui t'ont connu , savent te juger à ta vraie valeur . Bonne chance pour la suite et on compte toujours sur toi pour l'avenir

EL GHEZAL - 03-03-2011 09:29

Outre le problème de la léligibilité ou pas de votre gouvernement, le porte parole de ce gouvernement a une part de responsabilité dans son échec par sa défaillance de communication. Vous l'avez écrit. Merci pour votre courage

nadia boutabba ep eleuch - 03-03-2011 09:32

on ne peut que vous respecter, vous encourager et mettons tous main dans la main pour la chere Tunisie. On vous a perdu, on vous connait bien sur et on est sur de vos competences, juste soyez certains qu'on vous soutient jusquau bout. Bravo

molia - 03-03-2011 09:46

oui c'est un peu ce que je pensais , mais j'espere que nos chemins se croiseront vite en tunisie ou ailleurs vous avez le profil du futur de la tunisie pour lui permettre de realiser un pas decisif a ce pays par votre claivoyance et votre vision du futur mais le grand defaut c'est que nous sommes jamais de bon communiquant les hommes d'actions et de dossiers nous les hommes de l'ombre ou les creatifs techniques d'avant garde

mondher mami - 03-03-2011 09:51

cher si Elyes , C'est avec beaucoup de tritesse que j'ai appris votre démission du gouvernement ,que je ne considere ,par ailleurs , nullement comme une défection. Il est vrai que le manque de communication ,l'absence de signaux forts devant répondre aux attentes , voire aux impatiences politiques, de notre jeunesse ,ainsi que les nombreuses décisions importantes prises tardivement ont fortement fragilisés le gouvernement , dont les membres n'avaient plus d'autres choix que de le quitter. je demeure néanmoins convaincu que vous n'hesiterez pas, le moment venu ,de mettre de nouveau vos hautes compétences au service de la patrie. mondher

Insaf Bekir - 03-03-2011 10:18

Bravo Ilyes. Vous venez de nous donner une grande preuve d’altruisme et de patriotisme couplée d’une lucidité et d’un sens de la responsabilité inouïs. Je suis sûre que vous allez revenir parmi nous et nous faire bénéficier de vos compétences au moment propice.

MRABET - 03-03-2011 10:51

Un geste patriote, digne et humble.

Bellagha Hend - 03-03-2011 11:51

Bravo pour cette mise au point qui est tout à l'honneur de son auteur. Effectivement le problème a été le manque total de communication du 1er gouvernement post révolution, qui a provoqué doutes, méfiances, voire chaos chez la majorité silencieuse!!! Fitch rating a encore abaissé la note de la Tunisie: quand allons nous avoir quelques signes positifs pour que nous puissions nous remettre au travail dans les plus brefs délais et faire face à nos enjeux économiques qui ne cessent de s'accroitre.

Nina - 03-03-2011 13:16

je vous souhaite un bon retour en france et j'espère vraiment que vous aurez de nouveau une place dans le gouvernement futur de la tunisie nouvelle, après les élections pour que vous ayez le temps d'accomplir tout un programme sur une durée plus longue que celle d'un gouvernement provisoire. La tunisie a besoin de compétences telles que la votre

Benson - 03-03-2011 14:27

C'est le Nième message que j'écris et qui est censuré par l'honorable Leaders.com! Je voudrais bien savoir pourquoi vous n'êtes pas encore à l'heure de la démocratie..Il n'y a que l'avis de l'Admin qui prévaut. Je trouve ça dégueulasse Messieurs, Dames!

Hanene - 03-03-2011 19:49

Un grand Respect pour Mr Elyes. Notre chère Tunisie a vraiment besoin de personnes aussi compétentes comme vous. Merci

Latifa - 04-03-2011 00:20

Bravo,Elyes, vous ne pourriez pas êtres autrement; Je suis satisfaite par cette mise au point qui ne peut que confirmer la valeur intrinsèque de celui qui a porté très haut le drapeau tunisien par ses capacités intellectuelles hors pairs . On ne doutera jamais du patriotisme de nos enfants surtout du votre! j'espère ET JE SOUHAITE vous revoir parmi les vrais compétences qui mèneraient notre barque à bon port, le pays a un besoin urgent de compétences

samira - 04-03-2011 02:12

Un seul voeu si Ilyès ...tendez la main à nos jeunes etudiants qui vous demandent de l'aide !!!!!!!!!

Aziz - 04-03-2011 03:13

Bravo, je suis tout à fait d'accord sur le manque de communication. Je pense le problème vient du fait qu'on a pas donné à la foule ce qu'elle demande. Malgré l'importance majeure des plans économiques et sociaux mis en place et je suis totalement d'accord que c'est le plus vital pour notre pays .Mais les gens s'en foutent complètement de ça. Il suffisait de faire un peu de cinéma par exemple en condamnant l'ex président, réclamer les membres de sa famille et pourquoi pas faire passer à la télé le procès de Imes Trabelsi (même si c'est humiliant pour lui mais après tout ce qu'il a fait aux Tunisiens il nous doit bien ça).Des mesures pareilles auraient occupé la foule pendant que vous travaillez pour le bien du pays.

RIPOSTE - 04-03-2011 10:20

nul n'est indispensable .

abdennadher - 04-03-2011 11:28

Très bon discours de la part de Si Elyes. Sauf à rajouter que il faut être convaincu que l'attachement des jeunes tunisiens à résoudre les problèmes politiques en premier lieu vient de deux faits. D'abord le sentiment que la majorité des problèmes économiques, sociales et autres que le pays a vécu sont d'origine principal des choix stratégiques manipulés ou bien par la politique RCD ou de manière générale par la corruption intégrées dans le système. La politique est ainsi la concentration de tout ce qui est économique et social. C'est pourquoi je pense que les jeunes d'El Kassaba en défendant des points de vue politiques, il défendent aussi une vision stratégique pour une nouvelle Tunisie sur le plan économique et social. Nos compétences tunsiennes, qui sont si nombreuses, doivent trouver dans l'avenir un milieu aussi sain que possible pour s'épanouir.

Mokhtar ZANNAD - 04-03-2011 13:55

Elyes, Je salue ton courage et ton sens du devoir citoyen. Tout lâcher et rentrer au pays faire le pompier mérite le respect. Malheureusement les médias n'ont pas vraiment aidé à nous relayer les actions du gouvernement précédent. Les valeurs de méritocratie et d'efficacité discrète ne pèsent pas lourd aujourd'hui et les "technocrates" sont mal armés face aux journalistes qui pratiquent l''opposition frontale systématique et les annonces populaires (voire populistes) . Les choses sont, heureusement, entrain de changer ces jours ci.

EL JED MHADHEB - 04-03-2011 16:28

ce n'est qu'un au REVOIR si ELYES nous allons surement vous retrouvez bientôt dans un Gouvernement ÉLU bon courage et MERCI. je suis sur que votre travail va continuer à l'Etranger. la Tunisie est fier de ses prestigieux Enfants.

Bouharb Houssem - 05-03-2011 12:09

Mr Elyes, est ce que vous avez parlez avec le nouveau premier ministre avant de démissionner ? Et comment vous juger la démission de vos collègue Mr Nouri Jouin et Mr Afifi Chalbi ?

maha - 05-03-2011 22:12

si vraiment vous voulez aider le pays, aider les étudiants et les jeunes à atteindre des sommets à votre instar en les aidants à accéder au savoir; améliorer le niveau des professionnels du marché financier vous le spécialiste des produits financiers islamiques, vulgariser votre savoir, vous serez ainsi à la disposition du peuple et vous auriez un meilleur apport. Mais je pense que votre savoir vous le réserver à l'élite ........

comte - 07-03-2011 07:12

ce mini passage va vous faire en etoile en plus sur votre cv...

Mounir Chouaieb - 07-03-2011 09:32

Thank you for the clarification. I wish Elyes Jouini will be part of the new government after the elections. Am sure he has the potential and the vcredibility required to drive Tuinisia to prosperity and strong economy.

Bouharb Houssem - 07-03-2011 09:56

Mr Elyes, est ce que vous avez parlez avec le nouveau premier ministre avant de démissionner ? Et comment vous juger la démission de vos collègue Mr Nouri Jouin et Mr Afifi Chalbi ?

Imen Lakhdhar - 07-03-2011 12:19

Pourquoi éliminez-vous les commentaires en faveur de M. Mohamed Ghannouchi?

shems - 09-03-2011 12:40

ne vous inquietez pas pour la tunisie mr Jouini, il ya assez de compétences par ici.

sonia Fendri - 09-03-2011 19:57

Les technocrates peuvent se rencontrer aussi avec les politiciens... Si c'est pour servir la bonne cause pourquoi pas? Mansour Moalla était bien l'un des rares ministres technocrates au sein d'une majorité de ministres politiciens... Et il a su servir son pays pour son démarrage économique dès les années 70 après l'ère Ben Salah... C'est votre point de vue et nous le respectons bien entendu! Bonne continuation pour vos travaux de professeur émérite en Economie!

moh arfa - 14-03-2011 18:02

Honnête et patriotique

Hédia Karray-Grislain - 15-03-2011 10:05

Je regrette tous les jours votre départ et celui de vos jeunes collègues brillants, qui n'ont pas hésité à quitter une vie professionnelle confortable et sûre, pour venir travailler pour leur pays, dans un désinterressement total! Je suis fière de tous ces enfants brillants de la Tunisie! C'est vrai qu'il y a eu peu de communication, je l'ai dit très tôt, je craignais qu'à l'époque des médias, cela ne se retourne contre vous. Ceci dit j'ai réalisé, combien de décisions urgentes vous avez pris!!! Vous deviez faire les urgentistes, les pompiers...Le politique a pris le dessus avec le gouvernement actuel, et ce grâce au souien de nesma TV et de la manipulation des tunisiens de la Kasbah, et avec lui les calculs, les alliances...tout le malsain habituel de la politique, avec un seul enjeu: le pouvoir!! j'ai peur pour notre pays, et vous demande de rester impliqué dans la vie politique et économique, pas seulement de loin. C'est vrai que notre seule richesse est notre jeunesse brillante, elle est aussi en Tunisie, mais vous apportez une vision sur le monde unique et nécessaire!

Boukhatem - 15-03-2011 19:28

Bravo, Professeur Jouini. C'est un grand honneur pour la Tunisie de sièger au sein de son gouvernement!

séfira rawda - 09-06-2012 19:44

ne vous éloignez quand méme pas trop... , la Tunisie vous rappellera sans doute !

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.