News - 05.12.2010

Nouveaux Airbus pour Tunisair, nouvelles lignes à commencer par Venise: les atouts d'une ambition

Venise – De l’envoyé spécial de Leaders - Un œil rivé sur la rentabilité et l’autre sur l’amélioration autant que possible de la qualité de service, Tunisair redouble de proactivité face à la concurrence des compagnies low-coast et renforce ses positions sur chaque niche profitable détectée. C’est ainsi qu’elle est devenue depuis un mois, la première compagnie maghrébine et africaine à desservir Venise, avec trois vols par semaine, appelés à épouser une fréquence quotidienne. Déjà, le premier mois d’exploitation a confirmé les attentes  (1700 passagers, pour une moyenne annuelle prévue de 1300), avec un trafic mixte formé d’hommes d’affaires opérant en Tunisie, de touristes et de Tunisiens résidents au Nord de l’Italie.

Comme s’en félicitera le PDG de la compagnie, M. Nébil Chettaoui, l’Italie est devenue (après la France), le deuxième marché de Tunisair qui aligne un bi-quotidien sur Rome, un quotidien sur Milan, 3 vols hebdomadaires Tunis-Venise et 2 fréquences Tunis-Tozeur, sans oublier les dessertes de Naples et Palerme par Sevenair, la filiale du Groupe. Entouré de membres du Conseil d’Administration, du DG de l'ONTT, M. Habib Ammar, de ses proches collaborateurs, de Top-Clients Fidelys et des représentants de la presse, il a conduit durant le week-end le vol inaugural sur Venise et en a profité pour rencontrer ses partenaires italiens et la presse locale.

Bientôt Varsovie et Tunis Montréal en juin 2012, sur l'A330

La stratégie de Tunisair pour 2010 – 2018 se déploie harmonieusement a confirmé M. Chettaoui, avec un plan de flotte fort de l’acquisition de 16 Airbus (avec 3 supplémentaires en option). Le tout premier de cette commande, un Airbus 320 a été déjà réceptionné en avril dernier. Trois suivants sont attendus en avril prochain (2011) et 4 (des Airbus 330) en 2012. Ces acquisitions serviront au renouvellement de la flotte mais aussi au développement du réseau, avec  notamment une extension vers l’Amérique du Nord. L’accord aérien signé entre la Tunisie et le Canada sera alors mis en œuvre avec un vol direct Tunis-Montréal, à compter de juin 2012, sur l’A330, avec au moins deux fréquences hebdomadaires.

En attendant, et d’ores et déjà, Tunisair, tout en consolidant ses dessertes actuelles, ira dès les mois à venir en Europe de l’Est, bassin important de touristes à destination de la Tunisie. Si aucun détail n’a filtré pour le moment sur les nouvelles destinations qui seront ouvertes, Leaders croit savoir que la capitale polonaise, Varsovie, sera en tête de liste.

Contourner les lowcoast et se redéployer constamment

Pour M. Nébil Chettaoui, il s’agit de poursuivre la mise en œuvre du plan d’action adopté, en y introduisant au fur et à mesure les corrections nécessaires en fonction de l’évolution de la situation et en contournant utilement la concurrence des compagnies low-coast sans les affronter directement. Cette démarche, doublée du renforcement de la flotte, de la réduction des retards et de la recherche constante de la satisfaction-client, avec beaucoup d’innovation à tous les niveaux, devra permettre de préserver et améliorer la rentabilité de Tunisair.L’exemple du vol sur Venise en offre déjà une belle illustration.

Le directeur commercial de l’Aéroport de Venise Marco Polo, était le premier à se féliciter de cette heureuse initiative de Tunisair. «Tunis, dit-il, peut devenir un grand hub régional, drainant à la fois des flux maghrébins, africains et arabes vers Venise et, en retour, y conduisant des passagers à partir de cette partie du Nord de l’Italie. La Tunisie pourra aussi profiter, en continuation de séjour, du fort potentiel international affluant sur Venise du monde entier.

Ce qui est certain, c’est que la compagnie aérienne tunisienne y va cette fois avec détermination. Assurée du soutien de l’ONTT (qui déploie d’ailleurs cette semaine une campagne d’affichage dans la gare de Venise), elle mobilise une équipe dynamique conduite en Italie par Riadh Farhat, appuyé à Rome par Awatef Belfekih et à Milan par Fakhreddine Ben Chaabène, et une pléiade de vrais professionnels de l’aérien. Au siège, Habib Ben Slama, directeur central du Produit et Soulefa Mkaddem, directrice centrale de la Communication, affûtent les armes pour de nouvelles conquêtes.

Photo: M. Nébil Chettaoui entouré de ses collaborateurs, à l'issue de la conférence de presse tenue samedi 4 décembre à Venise. Photo Leaders

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
1 Commentaire
Les Commentaires
hafedh - 06-12-2010 06:09

c'est une bonne nouvelle mais cela reste toujours que les tarifs de tunisair sont parmi les plus élevé. d'un autre côté; pour nous résidents à riyadh arabie saoudite on a aucun vol direct pour tunis et on se demande pourquoi. espérons d'autres bonnes nouvelles.

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.