News - 31.01.2019

Feu Fathi Mzabi: un bâtisseur discret

Feu Fathi Mzabi: un  bâtisseur discret

L’une des principales attractions touristiques de l’Ile de Djerba est un projet insolite: Le très beau site du musée «Djerba Explore Park»: il s’agit d’un grand musée d’art et d’histoire s’étendant sur plusieurs hectares, avec son excellente ferme à crocodiles et un magnifique village berbère. Ce lieu incontournable des touristes et des visiteurs de Djerba est une créativité et une inventivité exceptionnelle du Hadj Fathi Mzabi, notre homme est un fan de l’art et la culture berbère de Djerba et de la Tunisie.

Il fait partie de cette génération de bâtisseurs tunisiens, nées au début des années trente (née en 1933), qui ont assisté pendant leur enfance, pas uniquement à la misère de la colonisation, mais aussi à la famine en Tunisie pendant et après la 2ème Guerre mondiale.

Cette pauvreté criante était source de motivation pour cette  classe  exceptionnelle d’entrepreneurs qui croient que le salut de la Tunisie ne se réalisera que par le travail, l’abnégation et l’effort.

Cet autodidacte a commencé très jeune dans les affaires. Issus d’une lignée de grands commerçants, le père feu Hadj Omrane, avait déjà son commerce au Rue du Danemark à Tunis bien avant l’indépendance.

Avec l’esprit commerçant séculaire des djerbiens le succès ne peut être qu’au rendez-vous.

Doué et fin négociateur, ce bâtisseur «à projets» participe, à la faveur d’une économie nationale en pleine mutation au début de l’indépendance, au développement du groupe familial; d’abord dans les pièces industrielles et agricoles, le caoutchouc, puis rapidement dans   les secteurs  du tourisme, industrie, agriculture; produits alimentaires et promotion immobilière.

L’homme au contact facile, évite les mondanités mais il est dans son élément quand il bavardait  avec des gens simples. Ce bâtisseur aime écouter, si vous aviez eu la chance de le côtoyer, vous auriez été surpris par sa curiosité débordante et sa courtoisie.

L’homme discret nous quitte, avec son humilité et  sa sobriété Djerbienne légendaire. La Tunisie a perdu un pionnier, mais la pérennité de son œuvre et la saga continue avec ses enfants.

Paix à son âme.

Abderrazek Maalej

Expert comptable indépendant

 
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.