Opinions - 19.09.2018

Jaouhar Taktak - A Monsieur le ministre des finances : écran noir pour les experts comptables tunisiens …. Sont t-ils les guignols de notre économie?

Jaouhar Taktak - A monsieur le ministre des finances : écran noir pour les experts comptables tunisiens …. Sont t-ils les guignols de notre économie?

Monsieur Le Ministre des Finances…

Le professionnel tunisien qui rayonne à l’étranger, est toujours reconnu pour sa compétence et son patriotisme. Ce professionnel n’a pas l’habitude de voir ses intérêts professionnels avant ceux de la nation et s’est d’ailleurs montré sensible aux causes nationales à défendre...

Après presque une trentaine d’année d’exercice dans le cadre de la loi 88-108, l’expert comptable a le sentiment d’avoir bouclé son contrat.

Aujourd’hui, la profession d’expertise comptable est non seulement contestée, mais aussi oubliée et boycottée principalement par sa tutelle qui ne donne plus le mode d’emploi et ne reconnait plus la valeur du travail que la profession est en train de fournir.

Cette profession, qui a été toujours visée par des lois quand il s’agit de responsabilité professionnelle (blanchiment d’argent, évasion fiscale, sécurité de l’information financière, etc.), n’a pas été outillée par les moyens nécessaires pour mener à bien les missions qui lui sont confiées ? Que contient le programme du gouvernement pour la sauvegarde de la profession d’expertise comptable ? Rien …. Rien et Rien. Aucun intérêt n’a été porté à cette profession, pour l’outiller, ni pour la mettre à jour au niveau de ses compétences.

A l’heure de vérité, les experts comptables commencent à se préparer à l’épreuve d’une nouvelle bataille qui s’éternise principalement sur les axes suivants:

  • Le retard dans l’examen du projet de loi règlementant la profession d’expertise comptable approuvée par une assemblée générale extraordinaire de l’Ordre des Experts Comptables de Tunisie et présenté au ministère de tutelle depuis 2013;
  • L’aggravation de la responsabilité pénale des experts comptables par la promulgation de certaines lois, alors que d’autres visent à les exclure de certains domaines d’intervention;
  • Le retard de la réforme de l’enseignement de l’expertise comptable et du système de diplomation qui est en train de créer des difficultés pour les professionnels qui ne trouvent plus de  collaborateurs à recruter;
  • Les menaces que présentent les accords de Libre Echange Complet et Approfondies (ALECA) sur la profession et dont l’objectif est l’intégration et l’accès des professionnels étrangers au marché tunisien ;
  • Les sanctions judiciaires qui visent les professionnels, parfois sans aucun motif  et sans aucune concertation avec le représentant de l’organisation représentative.

Monsieur le Ministre …. devant ces menaces, les experts comptables voulant la vérité sur cette situation, ne trouvent personne pour sauver leur profession et répondre à une question qui se répète depuis plusieurs années, à savoir: y a-t-il quelqu’un qui veut que notre profession se soumette à ses exigences?

Jaouhar Taktak
Membre du Conseil Régional Tunis Ben Arous de l’O.E.C.T.
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.