News - 12.05.2018

La Tunisie lance un appel à candidature pour 500 MW en photovoltaïque et 500 MW en éolien

La Tunisie lance un appel à candidature pour 500 MW en photovoltaïque et 500 MW en éolien

C’est bien parti en pour la production d’électricité à partir d’énergies propres. Une semaine seulement après l’octroi de 10 autorisations pour des centrales de 1 et 10 MW, et la signature des contrats d’achat d’énergie par la STEG, le jeudi 10 mai, le gouvernement tunisien passe à la vitesse supérieure. C’est ainsi que le Ministère de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables a lancé, coup sur coup, deux  appels à candidature de pré-qualification
 pour la réalisation en concession totalisant 1000 MW à travers 8 centrales, le premier pour des centrales solaires photovoltaïques (5) d’une capacité totale d’environ 500 MW, et le second pour centrales éoliennes (3) d’une capacité totale d’environ 500 MW.

Pour le ministre Khaled Kaddour, ces deux projets bien ambitieux s’inscrivant pleinement dans la stratégie de réduction du déficit énergétique, viennent à point nommé avec la flambée du prix du pétrole. Ils répondent, également, à d’autres impératifs de développement d’une nouvelle industrie d’énergies propres et de promotion de nouvelles entreprises dans le secteur.

Accélérant le pas, le ministre Kaddour entend ainsi passer rapidement à la vitesse supérieure et engager des projets de plus grande dimension. La phase d’apprentissage dans la préparation et l’aboutissement du processus d’attribution des autorisations pour de petites puissances (de 1 à 10 MW), a certes pris du temps mais elle a été instructive pour tous. Les promoteurs retenus feront désormais leurs premières expériences et seront habilités à postuler, à l’avenir, à des projets de plus grande envergure.

La deuxième phase qui s’annonce cible une catégorie plus aguerrie pour des capacités de 50 à 200 MW et vise pour la première fois le désert tunisien (Borj Bourguiba). C’est aussi le premier appel à candidature pour des projets d’énergie éolienne. Pari gagné, la démarche engagée par la Tunisie s’accélère, peut se féliciter non seulement le ministre, mais aussi ses prédecesseurs qui avaient nourri cette même ambition, le secteur et les nouveaux promoteurs.

Où seront implantées les centrales photovoltaïques?

Il s’agit de pré-qualifier des promoteurs potentiels pour la réalisation en concession (BOO) de centrales de production d’électricité à partir de l’énergie renouvelable solaire photovoltaique d’une puissance totale d’environ 500 MW et de toutes leurs installations annexes localisées sur les sites suivants :

  • Une centrale au gouvernorat de Tozeur avec une puissance d’environ 50 MWc (Projet A).
  • Une centrale au gouvernorat de Sidi Bouzid avec une puissance d’environ 50 MWc (Projet B).
  • Une centrale au gouvernorat de Kairouan avec une puissance d’environ 100 MWc (Projet C).
  • Une centrale au gouvernorat de Gafsa avec une puissance d’environ 100 MWc (Projet D).
  • Une centrale au gouvernorat de Tataouine (à Borj Bourguiba, Projet du Sahara) avec une puissance d’environ 200 MWc (Projet E).

Plus précisément quant à la localisation des sites de production pour certains gouverenorats, selon des sources consultées par Leaders, il s’agit de Segdoud, entre Metlaoui et Redeyef pour Gafsa, de la Mezzouna pour Sidi Bouzid et Metbassata, pour Kairouan.

Et les trois centrales éoliennes?

Deux sites sont identifiés, il s’agit de Jbel Abderrahmane à Nabeul et de Jbel Tbaga à Kebili. Le troisième site est laissé à la proposition du promoteur. La répartition se présente comme suit :

  • Une centrale à Jbel Abderrahmane au gouvernorat de Nabeul avec une puissance d’environ 200 MW (Projet A).
  • Une centrale à Jbel Tbaga au gouvernorat de Kebili avec une puissance d’environ 100 MW (Projet B).
  • 200 MW à partir de centrale d’une capacité unitaire maximale de 100 MW et dont le site est proposé par le promoteur

Les promoteurs intéressés, indique le ministère, sont invités à soumettre une offre de pré-qualification. Les offres seront évaluées sur la base de l’expérience des promoteurs dans le développement, le financement, la construction et l’exploitation en concession, de projets similaires. Les documents de pré-qualification fournissent de plus amples informations sur le projet et précisent les conditions de participation. Pour obtenir les clarifications, addendum, et toute information additionnelle, les promoteurs intéressés devront annoncer leur intérêt de participer à l’appel d’offres de pré-qualification par e-mail avec demande d’accusé de réception à l’adresse :
    •    ipppv@energiemines.gov.tn pour l’énergie voltaïque
    •    et ippeolien@energiemines.gov.tn pour l’énergie éolienne. »

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.