News - 11.01.2018

Un Sondage de l'IRI : les Tunisiens très inquiets de la situation économique , mais satisfaits des résultats de la guerre contre la corruption

SONDAGE

Un sondage  réalisé  par le Centre d’Etudes et de Recherches relevant de l’Institut Républicain International (IRI), proche du parti Républicain américain mené en novembre dernier de l'année écoulée et qui vient d’être rendu public révèle que la majorité des Tunisiens sont à la fois inquiets de la situation économique et satisfaits des progrès réalisés par la lutte contre la corruption. Commentant ces résultats, Le vice président de l’Institut a déclaré que la poursuite des  protestations contre les mesures d’austérité prises par le gouvernement montrent bien que l'inquiétude des Tunisiens dur le volet économique est une tendance lourde qui est d'ailleurs confirmée par le présent sondage. Ce qui n’empêche pas les Tunisiens d’appuyer largement la campagne du gouvernement contre la corruption. A l'approche de la célébration du 7e anniversaire de la révolution, il importe que le gouvernement qaisisse cette occasion des Tunisiens pour mettre en place des réformes économiques susceptibles d'atténuer la déception générale depuis la révolution de 2011. A l’approche de la commémoration de la révolution, Il importe que le gouvernement  poursuive ses efforts  pour présenter des réformes destinées à améliorer les perspectives d’avenir  du pays.

L’écrasante majorité des personnes interrogées (68%) jugent la situation économique très mauvaise ou assez mauvaise (21%) tandis que 37 % considèrent que la situation financière de leurs famille va s’améliorer l’année prochaine. 80 % des Tunisiens considèrent que  le pays va dans le mauvais sens. Plus que la moitié des Tunisiens se déclarent très satisfaits (29%) ou assez satisfaits (26%) de la guerre contre la corruption lancée par le chef de Gouvernement au printemps 2017.

On remarqura également unet regain de confiance dans l’administration municipale et régionale à repondre aux attentes des Tunisiens. 72% des Tunisiens  s'accordent  absolument ou principalement  à considerer que le fait de doter les conseils municipaux et régionaux  élus démocratiquement d’une autonomie financière favorisera  une meilleure qualité de service. 68% des Tunisiens estiment que les nouvelles attributions permettront d’instaurer de meilleures relations entre la gouverrnement et les citoyens alors que 64% sont d'avis que ceci est de nature à limiter la corruption.

S'agissant des intentions de vote aux prochaines élections municipaleS, c'est Nidaa qui arrive en tête avec 19%, suivi d'Ennadha (8%)  le Front Populaire (7%) et le Courant Démocratique, Afek et Machrou' (3%).

Télécharger les résultats de sondage de l'IRI


 
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.