News - 03.12.2017

Lettre d’amour à la Tunisie: Comment peut-on être Tunisien et Canadien à la fois

Lettre d’amour à la Tunisie: Comment peut-on être Tunisien et Canadien à la fois

Notre confrère Guy Sitbon nous relaie cette « lettre d’amour à la Tunisie », découverte par notre compatriote Jo Krief. A savourer.

J’étais en voiture, sur le chemin du retour depuis New York pour Montréal, où j’habite depuis maintenant plus de 20 ans.
Au poste frontière, je remettais mon passeport à la préposée à la douane, et lorsqu’elle lut : «lieu de naissance ?», elle me demanda:

Comment va la Tunisie ? Ça peut aller, lui répondis-je. Tout ce que l’on souhaite, c’est que ça continue à aller autant bien que mal...

Depuis combien de temps vivez-vous au Canada ?

Je viens de boucler ma 20ème année.

Et quelle est la dernière fois où vous êtes retourné en Tunisie ?

C’était il y a deux ans.

Elle me fixa en souriant et me dit :

Lequel des deux pays préférez-vous, la Tunisie ou le Canada ?
La différence que je fais entre la Tunisie et le Canada est exactement celle que je fais entre ma mère et mon épouse. Mon épouse, je l’ai choisie, je suis tombé sous son charme, je l’aime, j’en suis amoureux, mais elle ne peut en aucun cas me faire oublier ma mère. Je n’ai pas choisi ma mère, mais je sais que je lui appartiens. Je ne me sens bien que dans ses bras ; je ne pleure que sur son épaule.
Elle referma mon passeport, me fixa avec étonnement, puis me dit :
On entend souvent dire que la vie est devenue difficile en Tunisie. Comment pouvez-vous aimer autant ce pays ?
Vous voulez dire «ma mère» ?

Elle sourit et dit : supposons-le.

Ma mère est peut-être pauvre ; elle n’a pas de quoi me payer mes soins, encore moins les honoraires du médecin, mais la tendresse de son giron quand elle m’étreint, et la chaleur de son cœur lorsque je suis dans ses bras, suffisent à me guérir.

Décrivez-moi la Tunisie

Elle n’a pas la beauté blonde, mais la vue de son visage vous apaise. Elle n’a pas les yeux bleus, mais sa vue vous met en sécurité. Ses vêtements sont simples, mais ils portent dans leurs plis bonté et miséricorde... Elle ne se pare pas d’or et d’argent, mais elle porte à son cou un collier d’épis de blé, dont elle nourrit tout affamé. Les brigands l’ont spoliée, mais elle continue de sourire.

Elle me remit mon passeport et dit :

Je connais la Tunisie à travers les écrans de la télé, mais je n’y trouve rien de ce que vous m’avez décrit.
Vous avez vu la Tunisie des cartes géographiques. Quant à moi, je parle de la Tunisie enfouie dans mes entrailles.
Je souhaite que votre fidélité pour le Canada égale celle que vous ressentez pour la Tunisie... Je veux dire votre fidélité à l’épouse autant qu’à la mère.
Entre le Canada et moi, existe un contrat auquel je dois fidélité, et je ne suis pas de ceux qui ne respectent pas leur contrat. Et je souhaiterais que vous sachiez que cette fidélité, c’est ma mère qui me l’a enseignée.»



 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
5 Commentaires
Les Commentaires
ridha - 03-12-2017 13:46

merci pour votre fidélité et cet optimisme alors que j'entends ceux qui y résident en dire autant de mal

salah - 03-12-2017 22:10

Ce témoignage est à l'image de la Tunisie. Un pays bourré de complexes physiques avec une grande vénération du blond aux yeux bleus et un mépris de l'africain qui a la peau noir.

Amin - 03-12-2017 23:15

Récit à la con. genre j'aime La tunisie malgré sa pauvreté, tu parles de ton pays comme in fardeau ou un souvenir penible que tu honores par usure. Marre des zmigri pseudo patriotiques

allala dhaou - 04-12-2017 19:27

Cher gui sitbon je me rappelle de toi du lycee stephen pichon de bizerte des annees 45 50 et nous etions internes j etais gamin j espere te rencontrer a montreal ou ma fille habite a av jeane d arc

james-tk - 05-12-2017 06:06

C'est tout un poème, que dire de plus !

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.