Partenaires - 11.09.2017

Pour sa 5ème réunion régionale le Réseau Oiseaux d’Eau Méditerranée (ROEM) s’élargi

Pour sa 5ème réunion régionale le Réseau Oiseaux d’Eau Méditerranée (ROEM) s’élargi

Désormais le ROEM agira au-delà de la région Afrique du Nord

Le Réseau Oiseaux d’Eau Méditerranée (ROEM) se réunit du 15 au 17 septembre 2017 à l’hôtel Ramada Plaza à Gammarth pour sa 5ème réunion régionale depuis sa création.
Ce réseau avait démarré lors d’un premier atelier de réflexion avec la participation de 5 pays nord-africains (Maroc, Algérie, Tunisie, Libye et Egypte) et la France.

Ayant des objectifs clairs et mesurables (améliorer la qualité, la couverture et la fréquence des dénombrements des oiseaux d’eau en Méditerranée ; consolider les connaissances sur les zones humides en tant que lieux de vie des oiseaux d’eau ; renforcer les capacités nationaux et régionaux de collecter, traiter, interpréter et publier des données scientifiques pertinentes sur les oiseaux d’eau; soutenir les échanges et la mutualisation des connaissances au niveau local, régional et international ; contribuer à la conservation des oiseaux d’eau et de leurs habitats en Méditerranée) les partenaires de ce réseau ont su développer des méthodes et outils de travail qui leur ont déjà permis d’atteindre ses objectifs au niveau de la sous-région Afrique du Nord.

Ainsi les nouveaux objectifs du ROEM sont d’assurer la durabilité des acquis et de s’élargir à d’autres pays et régions en Méditerranée tout en espérant que les approches développés puissent être applicables et bénéfiques pour les nouveaux partenaires. C’est dans cet esprit qui se tiendra cette 5ème réunion régionale, organisée par l’Association « Les Amis des Oiseaux » (AAO/BirdLife Tunisie) et le Centre de Recherches sur les Zones humides « Tour du Valat » (TdV), avec la participation des pays de l’Afrique du Nord, de l’Espagne, de la France, de l’Italie, de la Macédoine, de la Grèce et de la Turquie et des représentants de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) de France, de Wetlands International (WI) et de la Direction Générale des Forêts (DGF).

Cette réunion est précédé par un atelier de rédaction d’un nouveau article scientifique qui permettre au ROEM, une fois de plus, de partager les résultats de son travail avec la communauté scientifique et les gestionnaires des zones humides.
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.