News - 08.09.2017

Grâce à son projet innovant, une jeune tunisienne en formation à Abidjan dans le cadre d'un programme de la BAD

Grâce à son projet innovant, une jeune tunisienne en formation à Abidjan dans le cadre d'un programme de la BAD

Emna Ben Mustapha , 27 ans, est titulaire d'un Master en Biologie des écosystèmes aquatiques à la faculté des sciences de Tunis. Contrairement à beaucoup de jeunes tunisiens qui ne pensent qu'à être recrutés dans un établissement public ou privé, une fois leurs études terminées, a fait son choix dès qu'elle était étudiante: créer une entreprise avec celui qu'elle épousera, titulaire, lui aussi, du même diplôme.

L'entreprise verra le jour en octobre 2015. Totalement exportatrice, elle aura comme activité la culture de spiruline. "AquaSpir spiruline du Cap Bon", tel est le nom donné à la société qui élira domicile à Rtiba -Tekelsa, une magnifique localité sur la côte ouest du Cap Bon.

La spiruline est une microalgue/cyano-bactérie vieille de 3 milliards d'années. Elle est considérée comme un super aliment, vu sa richesse nutritive : elle détient le record de proportion en proteine, fer vitamine b12 et  béta-carotène. D'où les bienfaits qu'elle engendre: diminue le stress et l'anxiété, aide à réguler le taux d'insuline ainsi que la tension, diminue le taux de cholestérol, élimine les cadences  alimentaires, détoxifie l'organisme, augmente l'endurance, fait le plein d'énergie..., explique une brochure.La spiruline est commercialisée en paillettes, en poudre et en gélules.

Ces produits -ci,  Emna  Ben Mustapha est venue les promouvoir à l'occasion de la 7ème édition du Forum pour la révolution verte en Afrique, à Abidjan où elle a été envoyée en formation par la Banque africaine de développement.Emna qui avait reçu une formation supplémentaire à Nice dans la culture de spiruline a été déjà au Nigeria et ira prochainement en Corée du Sud dans le cadre du programme de formation mis en place par cette institution.

En Tunisie, Emna et son mari, Bilel Loussaief, 29 ans, avaient participé à un programme de formation, d'encadrement et de financement "Souk Attanmia" . Leur projet en matière de culture de Spiruline été séléctionné en tant que l'un des projets lauréats, ce qui leur a permis de bénéficier d'une partie du financement du projet, le reste de l'investissement étant de l'auto-financement.

Abdelhafidh Harguem

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
1 Commentaire
Les Commentaires
Nadia_Moalla - 08-09-2017 13:54

Bravo Amouna & Balbilo ❤❤

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.