News - 21.04.2017

Décès de Néjib Bouziri : un pionnier de la diplomatie tunisienne nous quitte

Nejib Bouziri

Avec la disparition de Néjib Bouziri, le mouvement national et la diplomatie tunisienne perdent l’une de leurs illustres figures. Premier diplomate à gérer le lendemain même de l’indépendance, la représentation tunisienne à Paris, qui sera transformée en ambassade, directeur de cabinet de Bourguiba aux Affaires étrangères (1957) puis  du Dr Sadok Mokaddem, ambassadeur notamment à Rome (1958), Bonn (1961) Moscou (1965), Bruxelles, et Madrid, ambassadeur représentant permanent auprès de l’ONU à New York (1984), avec un passage au gouvernement en qualité de secrétaire d’Etat (ministre) des PTT, ce juriste a également siégé au Comité des Droits de l’Homme de l’ONU. 

Pris par ses charges officielles, Néjib Bouziri n’avait pas eu le temps de finaliser sa thèse de doctorat. Il s’y rattrapera en mettant à profit ses premières années de retraite pour la soutenir avec brio en 1994 à l’Université de Paris 2. Sujet choisi : Le pacte international des droits civils et politiques et son application par les états parties. Un document de référence depuis lors.
Connu par sa rigueur et son franc-parler, il s’était toujours illustré par son indépendance d’esprit, sa large connaissance des affaires internationales et la pertinence de ses analyses. 
 
Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.