News - 11.01.2017

Tunisie ; Les procès relatifs à la consommation des stupéfiants sont passés de 732 à 5.744 en 16 ans

 Les procès relatifs à la consommation des stupéfiants  sont passés de 732  à 5.744 en 16 ans

« Les procès relatifs à la consommation des stupéfiants  sont passés de 732 en 2000 à 5.744 en 2016 », autrement dit, le nombre de procès a été multiplié par huit en l’espace de seize ans. Ces chiffres effarants ont été dévoilés ce mercredi  par  le ministre de l'Intérieur Hédi Majdoub, lors de l’examen du projet de loi prévoyant un allègement des peines encourues en cas de consommation de stupéfiants  à l’ARP.
Promulguée en 1992, la fameuse loi 52 en vigueur, prévoit une peine minimale d'un an de prison pour consommation de stupéfiants, tout en excluant les circonstances atténuantes.  Le texte actuellement examiné par la commission de la législation générale de l'Assemblée, les peines de prison pour les deux premières consommations ont été supprimées pour être remplacées par des amendes assorties d’un suivi médical.
L’avantage des nouvelles dispositions est d’abord de privilégier la prévention, ensuite de désengorger les prisons dans la perspective du retour de centaines terroristes de Syrie et d’Irak.
On sait que 6000 mille personnes actuellement en détention préventive  l’ont été pour consommation de stupéfiants
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.