News - 01.12.2016

Le numéro de décembre de Leaders vient de paraître

tun

Actualité oblige, Leaders a dû retarder de 24 heures son bouclage pour ne pas rater la Conférence Internationale sur L’investissement. Grand bien nous en a pris. Cet évènement aura été le déclic qu’on attendait pour relancer l’économie. La tenue de cette manifestation sur fond de revendications sociales et d’appels à la grève générale était en elle-même une gageure. Contre toute attente, La conférence aura tenu toutes ses promesses et même bien au-delà. Leaders revient sur les temps forts de la conférence.
Le rétablissement de la sécurité dans le pays n’était sans doute pas étranger à cette réussite. Avec la stabilité politique, c’est l’un des préalables au retour des investisseurs.D'où le succès de la conférence. La sécurité, Leaders y consacre son dossier. Il y est surtout question des succès enregistrés par les forces de sécurité dans la traque des terroristes et la découverte de véritables arsenaux enfouis sous terre. Ce n’est certainement pas le fait du hasard ni le fruit d’une dénonciation, ni même de l’aveu d’un terroriste arrêté, mais le résultat d’une véritable ingéniérie sécuritaire antiterroriste qui s’affirme jour après jours. Comment la machine s’est emballée ?

Dans le même dossier, les tenants et aboutissants de la stratégie nationale de lutte contre le terrorisme. Qu’est-ce qui  a rendu cette stratégie  nécessaire et urgente ? Quelle est sa spécificité ? En quoi consiste-t-elle ? Et quels sont ses fondements ? Pour mieux saisir l’intérêt de cette stratégie, Leaders a donné la parole à un spécialiste, le contre-amiral (r) Kamel Akrout, conseiller principal du président de la République auprès du président de la République.  On pourra également lire dans ce numéro un article de Habib Touhami  sur «la retraite par répartition», une enquête de Mohamed Larbi Bouguerra qui vient de rentrer de Marrakech sur «le climat à «la Cop 22…et le spectre  de Donald Trump », une enquête de l’ambassadrice de Finlande qui savoure « son bonheur»  de vivre «une époque extraordinaire en Tunisie où on apprend beaucoup», une évocation historique de l’épopée Almohade signée Mohamed El Aziz Ben Achour et un article sur la disparition  de la langue et de la culture latine au Maghreb d'un grand spécialiste en la matière, Ammar Mahjoubi, et enfin une série d’hommages rendus à Mohamed  Masmoudi, ministre de Bourguiba, Salah Jebali, centralien, ancien ministre et ancien PDG de la STEG et Tahar Kacem ancien proche collaborateur de Ben Salah qui nous ont quittés dernièrement.

Sommaire

En couverture

Le triptyque de Youssef Chahed
   
Tunisia 2020 : Le déclic

Sécurité... Et la machine s’est emballée

C‘était Masmoudi

Nation

La retraite par répartition  : un système à sauver et à préserver
Par Habib Touhami
   
Tanja Jääskeläinen : ambassadeur de Finlande - La chance d’être ambassadeur dans ce pays d’exception

International

Le climat à la COP 22…et le spectre de Donald Trump
Par Mohamed Larbi Bouguerra

Economie

Hindi : La figue de Barbarie, un concentré d’énergie

Société

L’éradication de la langue et de la culture latines au Maghreb
Par Ammar Mahjoubi
 

Des djebels du Haut Atlas aux jardins de Tunis et d’Andalousie : l’épopée almohade
Par Mohamed-El Aziz Ben Achour

Maya Ksouri : la chroniqueuse insoumise
    Par Néjiba Belkadi

Sophonisbe inspire encore et toujours
Par Alia Baccar Bournaz

Neyla Nouira : Ressusciter un héritage artisanal multiséculaire

Salah Jebali : un grand commis de l’Etat
Par Abdellatif Hamam

Salah Jebali : un ami d’enfance et de toujours
Par Salem Kilani

Taher Kacem : un idéal de gauche et de démocratie

Billet

Chronique d’une catastrophe annoncée
Par Hédi Béhi


 
 

 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.