News - 17.10.2016

Moncer Rouissi: le gouvernement actuel doit honorer les engagements de son devancier envers l'UGTT

Moncer Rouissi: le gouvernement actuel doit honorer les engagements de son devancier envers l'UGTT ouissi

Le 15 avril  1956, Bourguiba formait son gouvernement qui incluait tous les partenaires sociaux et en particulier l’UGTT. Il récidivait le 29 juillet 1957 et le 12 novembre 1964. Cela était d’autant plus aisé pour lui que tous les dirigeants des organisations nationales étaient des destouriens. Ce qui a permis au président Bourguiba de geler toutes les primes des fonctionnaires et de bloquer les salaires pendant 10 années consécutives en contrepartie d’un gel des prix des produits de première nécessité.  Il a fallu attendre 1968 pour que les fonctionnaires bénéficient d’une augmentation de…4 dinars, les fameux « 4 dinars de Ben Salah », du nom du tout-puissant ministre du Plan de l’époque.

En rappelant cet épisode dans une tribune libre que le quotidien Achourouk publie ce lundi 17 octobre, l’ancien ministre de la Formation professionnelle puis de la culture au début des années 90, Moncer Rouissi reconnaît que «ceci  n’est plus possible ». Aujourd’hui, observe-t-il, un gouvernement d’union nationale doit se contenter d’une simple contribution de la centrale syndicale à la rédaction du « Document de Carthage et de l’apposition de sa signature sur le document». Tout en appelant à aider ce gouvernement «on n’a plus d’autre alternative que le travail sérieux et la mobilisation de toutes les énergies  pour la réussite du  gouvernement quelles que soient les réserves qu’on peut avoir à propos de son opportunité, de sa composition  et de la pertinence des initiatives qu’il a prises », l'ancien ministre estime que ce gouvernement doit honorer les engagement de son devancier quoi qu’il en coûte à la communauté nationale. l’Etat y joue sa crédibilté d’autant plus que plusieurs membres du gouvernement précédent ont été reconduits dans l'actuel cabinet . «Tout sera alors possible y compris une trêve sociale».


 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager
commenter cet article
1 Commentaire
Les Commentaires
Mansour Lahyani - 18-10-2016 11:01

"Rouissi reconnaît que «ceci n’est plus possible ». Aujourd’hui, observe-t-il, un gouvernement d’union nationale doit se contenter d’une simple contribution de la centrale syndicale à la rédaction du « Document de Carthage et de l’apposition de sa signature sur le document». " : alors, pourquoi cette tribune sur Achourouk, et cet article sur Leaders ?

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.