Opinions - 19.01.2015

Monji Ben Raies : Attention Islam méchant

Devant ce déchainement de sauvagerie on ne peut qu’être en colère. La tolérance piétinée par des caricatures d’êtres humains, des assassins qui se sont habillés d’islamisme et qui ont fustigé la démocratie et la liberté d’expression.

Ces personnes qui ne méritent pas la dénomination d’homme croyaient faire taire un journal et un courant d’idées mais l’histoire a montré que c’est dans l’adversité et les dures épreuves que l’opinion et la contestation tire ses racines et comme l’hydre de Lerne, chaque fois que l’on coupe une tête, il en repousse deux. D’autres personnes sont prêtes à prendre a relève.

Nous sommes tous CHARLIE aujourd’hui même si nous n’étions pas fan du journal en soi. Il est révoltant de faire taire de manière arbitraire une idée et on courant de pensée surtout quand c’est fait de cette manière. Les auteurs de l’attentat de Charlie Hebdo se sont posés comme défenseurs de l’islam. Mais quel islam défendaient-ils ? Un islam féroce, un islam guerrier, un ersatz d’islam obscurantiste barbare et rétrograde, un islam créé de toute pièce par de fous de domination des esprits, des gens simples qui n’auraient de place que dans des asiles ou les couloirs de la mort, un islam marche pied pour la promotion sociale et l’ascension de quelques fous religiosité comme on exploite un filon profitable, des ayatollah et autres charlatans dont le seul crédo est le pouvoir.

Ce n’est certainement pas l’islam que je connais et certainement pas celui que je conçois.

Nous devons tous être CHARLIE, si nous croyons aux valeurs de respect de l’opinion et de quelque chose que l’on appelle tolérance. Je suis consterné et bouleversé, j’ai honte d’être musulman quand je vois ce que l’on peut faire au nom de cette religion. J’ai honte pour tous ceux qui instrumentalisent les religions ou qui en font un cheval de bataille. Nous ne sommes plus au temps obscures de la saint Barthélémy du mois c’est ce que je croyais. Charlie hebdo était impertinent c’est vrai mais cela ne justifie en aucune façon de tels actes. Ils ont piétiné la liberté de penser, ils ont fusillé la liberté d’opinion et ont assassiné la liberté d’expression ! Au nom de quoi ? Si le Prophète Mohamed (Mahomet) vivait, il aurait ri des caricatures faites par le journal à son propos comme à celui de toutes les autres religions et il aurait été le premier à condamner l’attentat commis en son nom.

Si on devait tirer sur la rédaction d’un journal chaque fois qu’un éditorial ou un article nous dérange, ce serait une guerre perpétuelle.

" Ceux qui crient "allahou akbar" au moment de tuer d’autres hommes, ceux-là trahissent par fanatisme l’idéal religieux dont ils se réclament". Robert Badinter Ils espèrent que la colère et l’indignation qui emportent les nations trouveront chez certains leur expression dans un rejet xénophobe et une hostilité physique à l’égard de tous les musulmans. Ainsi se creuserait le fossé qu’ils rêvent d’ouvrir entre les musulmans et les autres. Allumer la haine entre les peuples, susciter par le crime la violence intercommunautaire, voilà le dessein de ces groupes ; des criminels de droit commun dont le fanatisme n’est animé que par une pulsion primitive de mort et qu’ils sont incapables d’assumer personnellement et c’est pourquoi ils tuent en invoquant Dieu. Quel Dieu ?

Certainement pas le mien car il ne cautionnerait jamais de tels actes. Aussi Refusons ce qui serait leur victoire et gardons-nous des amalgames injustes et des passions fratricides ainsi que des fausses évidences faciles.

Nous sommes tous CHARLIE ! Nous sommes confrontés à des gens qui se posent comme des inquisiteurs, mais de quel droit ? La spécificité de l’Islam est justement qu’il n’investit personne pour sa promotion ni pour sa défense. Il n’y a pas de super musulman ; il n’y a pas de clergé en islam. Donc de quel droit se posent-ils d’autorité comme des défenseurs d’une religion qui ne veut pas d’eux. Les religions n’ont pas besoin de défenseurs ni d’être défendues. Les règles qu’elles comportent se suffisent en elles-mêmes et le fait que ce soit une religion suffit.

Tout le reste n’est que politique ou folie. Nous sommes tous CHARLIE !

Monji Ben Raies

Tags : islam   monji-ben-raies  
Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
1 Commentaire
Les Commentaires
Amor - 21-01-2015 20:43

Cette Communication gagnerait à être revue et un peu plus affinée. L'auteur,qui,tout au long de son écrit,tente de convaincre ses lecteurs de sa profonde aversion contre la violence,et de son respect pour la personne humaine, verrait bien les auteurs de ce crime abjecte,dans les couloirs de la mort. En quoi,dès lors,il serait différent d'eux. Nos compatriotes seraient mieux inspirés de faire preuve d'un peu plus d'originalité pour exprimer leur horreur devant cet acte barbare,et de solidarité avec les victimes et leur proches,autrement qu'en ânonnant à longueur de journée "Je suis Chalie"

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.