News - 30.09.2014

Mondher Zenaidi: «Destourien de souche, indépendant de tous et rassembleur, surtout»

« Je suis issu de la famille destourienne et m’honore d’appartenir à cette grande école qui a sincèrement servi la patrie, mais aussi je suis le fils du peuple, de l’Etat et rien ne s’oppose à ce que je me présente aux élections en tant qu’indépendant ». En une phrase, Mondher Zenaidi explique et confirme son positionnement en rassembleur. Dans la première grande interview qu’il accorde depuis son retour à Tunis, le 14 septembre après 3 années d’exil en France, il révèle dans Echourouk, que sa candidature vient en réponse à de fortes sollicitations de la part de différentes couches sociales et régions. « Je porte un projet national qui rassemble tous les Tunisiens et à même de convaincre l’immense majorité des composantes de la vie politique », dit-il.
 
« L’un des facteurs de la dégradation de la situation en Tunisie, ajoute-t-il, est cette bipolarisation alirs que je suis convaincu qu’une troisième voie existe, celle de rassembler tous les Tunisiens qui seront alors capables d’accomplir une grande épopée, à l’instar de celle de la bataille pour la libération du pays, puis de l’édification d’un état moderne».
 
Zenaidi estime que « le pays a besoin de s’écarter de l’esprit de l’exclusion, et de restaurer la quiétude afin que tous s’engagent dans l’action positive qui profite à la Tunisie ». Répondant à des questions sur son passage à la tête de divers ministères, il a affirmé que tout au long de sa carrière, il a servi l’Etat et non les personnes et rappelé les différentes performances réalisées citant particulièrement celles dans les secteurs du commerce et de la santé et soulignant sa proximité avec tous, directement sur le terrain. 
 
Zenaidi affirme que « le retour de l’ancien régime est une pure chimère, car l’histoire avance et ne revient jamais en arrière ». Il considère que « la nouvelle étape amorcée en Tunisie, après l’adoption de la constitution, et la progression du processus de réconciliation nationale qui doit s’ancrer non seulement entre le passé et le présent, mais aussi les différentes sensibilités nées après le 14 Janvier, doivent cimenter l’union nationale et préserver le pays contre toutes les menaces qui le guettent». 
 
Révélant les grandes lignes de son programme électoral, Mondher Zenaidi indique qu’il a consulté pour le concevoir, nombre de compétences reconnues et abouti à des engagements clairs pour un avenir meilleur. S’appuyant sur sa longue expérience et sa connaissance des rouages de l’Etat et du terrain, il définit un ensemble de priorités articulées autour de la démocratie, de la sécurité et de la relance de l’économie, en valorisant le nouveau rôle du président de la République en tant que symbole de l’unité et de la solidarité des Tunisiens.
 
Tags : Mondher Zenaidi  
Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
1 Commentaire
Les Commentaires
M.Ghanouchi - 30-09-2014 18:13

C'est l'homme qu'il faut par excellence pour mener ce pays à bon port. Mr Zneidi a déjà tout dit et résumé. Fort de son expérience sur le terrain et connaissant parfaitement le peuple Tunisien car toujours trés proche de lui même en ayant été Ministre dans le gouvernement de ben ali, il a toujours su rester humble. La providence voudrait peut être que ce Monsieur soit notre Président. Souhaitons le.

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.