News - 26.02.2014

Mare nostrum, un espace de démocratie méditerranéenne

C'est en Tunisie que le chef du gouvernement italien Matteo Renzi viendra déclamer ses convictions en une Méditerranée redevenue centrale, deux rives qui s'ignorent après un temps où les intérêts les confondaient.
C'est un pareil passé, remontant même plus loin, au temps où la mer commune, cette mare nostrum, unifiait et non divisait qu'entend faire revivre le jeune chef du gouvernement italien.

Et c'est une occasion en or pour notre propre gouvernement de plaider la cause d'un espace méditerranéen de démocratie, étant donné que l'Italie accédera à la  présidence de l'Union européenne au second semestre de cette année.

Ce sera une"gigantesque opportunité" pour faire en sorte que l'Europe cesse de ne plus donner d'espoir, comme le dit si justement M. Renzi lui-même, déplorant que le débat européen soit désormais "réduit à des virgules et des pourcentages".

Le nouveau chef de gouvernement italien a l'ambition d'apporter une "contribution fondamentale" à l'Europe; et si comme il le dit, l'Europe n'est rien sans l'Italie, la Méditerranée n'est rien sans la Tunisie. Et l'Italie le sait puisqu'elle préfère Tunis à Bruxelles pour la première visite officielle degouvernement.

Aussi nosdirigeants doivent être à la hauteur de leurs responsabilités,  saisissant cette occasion pour appuyer les efforts de rénovation italiens en lançant officiellement cette initiative pour la création d'un espace inévitable de démocratie méditerranéenne. Avec une telleaire entre les démocraties du nord et du sud de la Méditerranée, c'est d'une clef de voûte qu'on disposera en cette mer qui nous désunit au lieu de nous unir pour une communion réelle en des émotions démocratiques, sans calculs ni arrière-pensées. 

Les instances européennes observent avec attention les initiatives du nouveau venu, souhaitant voir se poursuivre le processus d'intégration européenne. À nous de leur dire, du piédestal de notre nouvelle modernité démocratique et de notre postmodernité axiologique, que pareil processus ne saurait plus se réduire aux aspects économiques, monétaires et politiques, comme le pense et le dit d'ailleurs notre hôte italien. Il doit s'y ajouter une dimension de civilisation qui ne saurait venir que du Sud afin de renouer avec une démocratie vidée de tout sens en une Méditerranée devenant un socle pour une aire de paix et de civilisation qu'on commencera par faire fleurir en cette mare nostrumn.

Le président du Conseil européen a dit souhaiter la réussite des nouvelles réformes en Italie pour une croissance durable; aidons donc le nouveau chef de gouvernement italien par notre initiative à prouver qu'une telle réforme est inimaginable sans un climat de paix qui ne peut être dissocié d'un pareil climat en Méditerranée.
Or, cette paix concerne autant les Européens que les Tunisiens, et elle ne se ferait jamais dans la situation actuelle où l'on vit chaque jour en notremercommune les drames d’un "holocauste moderne", selon l'expression terrible d'une maire d'Italie justement, celle de Lampeduza.

Il n’y aura jamais de mare nostrum tant que pareils stigmates balafrent notre horizon méditerranéen. Comme le Christ, il nous faut avoir la foi en la paix en notre Méditerranée; alors, on y arrivera demain à marcher sur ses eaux au lieu de continuer à mourir en ses fonds.

F. Othman
 

Tags : Matteo Renzi   Tunisie  
Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
2 Commentaires
Les Commentaires
T.H. - 27-02-2014 02:23

Le sort en est jeté. Je ne vois pas de solution réaliste à refaire de la Méditerranée une région socio-économique importante, incluant l´Italie et les autres pays du nord et les pays du sud méditerranéen qu'en faisant disloquer l´Union Européenne. Quel bouleversement, et les Etats Unis les laisseraient-ils faire? c´est impossible, les Etats unis n´ont pas terminé le travail avec la Russie, et il faut beaucoup de temps pour cela. Je ne dis pas que c´est totalement impossible de faire la carte du monde autrement, mais alors il manquera quelqu´un pour franchir le Rubicon (César et aussi Hannibal avant lui). La tunisie avec Bourguiba est devenue très petite( et l´Algérie trop grande) quant à l´Italie il y manque comme je l´ai dit un homme de la taille de Cesar. On ne refait pas l´histoire avec des enfants gâtés qui ne cherchent qu'a prendre un bain de soleil sous un parasol sur la plage. Quelle différence avec franchir les Alpes ou le Rubicon.

el khlifi mokhtar - 27-02-2014 13:00

"...pareil processus ne saurait plus se réduire aux aspects économiques, monétaires et politiques, comme le pense et le dit d'ailleurs notre hôte italien. Il doit s'y ajouter une dimension de civilisation...".Oui, mais ayons les pieds sur terre.L'immigration sauvage vers l'Italie dérange l'Italie au point que les habitants de Lampedusa sont devenus minoritaires face aux flux migratoires insuffisamment contrôlés!Voilà une des raisons essentielles de sa visite en Tunisie.Nous lui repondons que ce flux migratoire ne s'arretera pas par le renforcement des mesures sécuritaires, mais par le développement économique de la Tunisie et des pays du Sud.Le Gouvernement tunisien doit avoir en main un plan de développemnent économique triennal reposant sur un nouveau modéle de développement qui permettra de résorber un nombre de plus en plus important de chômeurs.La Tunisie a besoin d'un mini plan Marshal financé par l'épargne nartionale certes, mais nettement insuffisante et l'appui de l'Europe, des USA,du Japan et de certains pays arabes.Que representent en fait les besoins de la Tunisie?Trés peu par rapport à la capacité financiére et d'investissement de ces pays .Ce Gouvernement sera-t-il en mesure de convaincre les pays fréres et amis?En effet , sans cet appui il n'est pas certain qu'un peuple exangue acceptera de nouveaux sacifices et il est à craindre que tous les espoirs mis dans le "printemps tunisien" s'évanouiront.Il ne sera plus question de parler d'échanges civilisationnels!

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.