Hommage à ... - 14.02.2014

Mohsen Ben Abdallah: Adieu l'ami ....Adieu le boss

Savoir vivre, franc parler, fidélité, simplicité, professionnalisme , sens de l'organisation, précurseur, bosseur, curieux, méticuleux, beau  joueur, rigoureux.. . Voici quelques unes des  qualités de feu Mohamed Mohsen BEN ABDALLAH. Il doit en avoir d'autres tant l'homme était habité par la vie, par l'ouverture sur l'autre, et par la quête de la vérité dans sa dimension la plus humaine.

Tous ceux qui l'avaient connu s'accordent sur les qualités de cet homme exceptionnel  souvent respecté, adulé parfois, mais aussi envié par certains, sans doute en raison de sa fulgurante réussite professionnelle à la fin des années 80. Un prestigieux magazine international le consacra à l'époque " Meilleur Chef d'entreprise africain".

Sûr de lui, il poursuivait son petit bonhomme de chemin, avec de nouvelles ambitions, de nouveaux projets, de nouveaux rêves ...Car il était un grand rêveur !!!!

Il n'oubliait pas au passage de  partager ses succès, d'abord avec sa famille  à laquelle il était trés attaché. Sa mère était pour lui le repère central, le refuge sûr, et la  boussole des temps difficiles. Et il eut à traverser de bien mauvaises passes !!!

Boumerdès, sa ville natale, ne cachait point sa fierté de l'enfant prodige qu'était Mohsen BEN ABDALLAH. Fidèle à ses origines, il s'investissait pour son fief sur les plans économique, social, culturel et sportif.  Boumerdes en devint en quelques années un centre de vie et un site agréable et attractif!!!

Par milliers ils sont venus l'accompagner à sa dernière demeure. Chacun a partagé une histoire, un souvenir, une épreuve, un projet,  avec Si Mohsen. Il était présent dans la vie de chacun d'entre eux, alors même qu'il quittait la vie ! Quel bel hommage!!!

Il voulait aussi transposer  ses succès à la vie associative et professionnelle. A la Fédération de l'Exportation qu'il avait animée au début des années 90, il lança un débat national sur l'environnement des exportations .Tout était épluché dans les moindres détails .La fameuse Journée Nationale de l’Exportation, devenue plus tard Journée Nationale de l'Entreprise était son œuvre. Il en était fier!!!

A la Fédération Nationale du textile qu'il avait présidé à la fin des années 90, il avait un projet colossal pour la promotion du secteur textile et habillement. TEXMED, qui était sa création, n'était qu'un maillon d'un ambitieux programme qu'il voulait dédier au secteur de tous ses amours. Malheureusement, son rêve fut brisé. Le système politico-économique de l’époque était hostile à la réussite. Et lui, il émergeait du lot par ses performances, ses éclats, son aura, son élégance  et son charisme. Il devait en payer le prix !!!

Face à une impressionnante machine broyante, il se résigna, avec fatalité, à cette injustice criante, croyant aux vertus de la justice divine Et la vérité a fini par jaillir au grand jour !!!

 Il est inutile de revenir avec plus de détails sur cette affaire. L’Histoire s’en chargera!!!
Cette parenthèse lui servit, dira t-il plus tard avec beaucoup d'humilité, à mieux connaître l'Histoire de son pays en se plongeant dans la lecture.

Curieux et grand voyageur, il a dû visiter les quatre coins de la planète mais la Tunisie était pour lui le plus beau pays du monde. Il en faisait sa promotion et son éloge  là ou il passait, il lançait  des invitations partout et recevait, avec sa manière légendaire, la plupart de ceux qui figuraient dans son impressionnant carnet d’adresses.

Le grand seigneur qu'il était offrait à ses hôtes la plus belle image qui soit de son pays avec l'hospitalité et la disponibilité qu'il a héritées de ses ancêtres.

Il était soigneux de son image. Et il y avait de quoi ...! Jusqu'à ses dernières heures, il tenait à préserver sa belle image auprès de ses proches et de ses amis. Nous la garderons intacte, gravée dans nos mémoires, nos esprits et nos cœurs, sans doute à jamais!
 
Mon premier contact avec l'homme remonte à la fin des années 80 alors qu'il était à l'apogée de sa réussite professionnelle et que je venais juste d'entamer ma carrière. Cela s'est très mal passé!

Une altercation qui traduisait sans doute le choc entre le réalisme de l'expérience et la fougue de la jeunesse. Paradoxalement l'incident scella  une amitié indéfectible de plus de vingt cinq ans.

A son contact, j’ai appris des leçons de vie ...et elles étaient nombreuses !!!
Mais la plus édifiante, celle qu'il tenait à me rappeler souvent était: "????????? ?? ??? ??????????"!

Ironie du sort et cruauté du destin, il est décédé le jour de mon anniversaire. Sans doute un signe… qui fait que je porterai son deuil pour toujours, même pendant mes jours de fête !!!

Adieu l'ami ......Adieu le boss .......Adieu grand seigneur !!!

Ali Nakai
Ancien Directeur de la Fédération de l’Exportation
Ancien Secrétaire Général de la FENATEX
Directeur Central chargé de mission à l’UTICA
9 Février 2014

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
6 Commentaires
Les Commentaires
abder - 15-02-2014 21:03

J'en dirai pas du mal.Allah yarhmou. Mais je sais que le secteur de la filature n'était pas compétitif et les filateurs avaient bénéficié de protections douanières importantes pratiquement égales à la valeur ajoutée créée par les unités locales . Les tisseurs se plaignaient des prix élevés des filés, et leur compéttitivité à eux en était à son tour affectée . Une "intégration" qui était cher payée !

Oussama Drissi - 17-02-2014 04:51

Allah Yarhmou! Un grand homme et une famille en OR plus precisement son fils Sami. RIP

ali Bohli - 17-02-2014 12:12

C'est un grand homme qui a transformé le visage de sa ville natale.Dieu le bénisse.

lilia Ben youssef - 18-02-2014 01:19

Quel bel hommage! avec tant d'émotion et de sincérité! Les deux ne pouvant aller 'une sans l'autre! Pour celles et ceux qui ont connu cet homme, personne ne doutait de l'injustice du système Ben Ali qui l'avait frappé, et ceux qui étaient derrière ont fini par payer et pas assez. Paix en son âme ce monsieur, Allah yerhamou. Sa famille peut être fière de lui. Merci pour ce message, Monsieur Ali Nakai, une belle leçon d'amitié et de sincérité si rare de nos jours...

ZOUHAIR MEDDEB - 20-02-2014 21:12

Je ne connais pas ce Monsieur, mais en lisant ce recit je prie dieu de lui accorder son pardon . allah yarhmou. Nous sommes à dieu et a lui nous retournons.

Moufida Mekhenini - 15-04-2014 17:10

Allah Yarhamou,je le connais bien, il était un homme sincère et aimable.

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.