News - 20.11.2013

Ennahdha renonce aux amendements du réglement intérieur de l'ANC

Le groupe Ennahdha a décidé de revenir sur les amendements apportées au règlement intérieur comme le réclamaient les élus de l'opposition. Plus rien donc ne s'oppose à leur retour sous la coupole et la reprise des travaux à propos de l'ISIE. Mais l'opposition insiste pour que ces amendements soint annulés par un vote dans ce sens, au cours d'une séance plénière. La décision d'Ennahdha fait suite aux tractations qui ont  eu lieu ces derniers jours entre le président de l'ANC, lui même visé par ces amendements d'une part  et Rached Ghannouchi  et l'oppostion d'autre part.

Une épine a été enlevée. Reste l'épineuse question du choix  du nouveau chef du gouvernement. Le Front Populaire vient de proposer deux nouveaux noms. Il s’agit de l’ancien président de l’Ordre national des avocats, Chawki Tabib et de l’ancien président de la Ligue des droits de l’Homme, Mokhtar Trifi.

Chawki Tabib a indiqué que le prochain Chef du gouvernement «doit avoir les capacités physiques et morales nécessaires lui permettant d’assurer la tâche pénible et fatigante qui l’attend», en ajoutant que «des critères de militantisme sont également requises à travers la participation de la personnalité choisie à la révolution et la mise en place de la transition démocratique dans le pays». Il se trouve que les deux candidats répondent tout à fait à ces critères.

La candidature de Chawki Tabib et Mokhtar Trifi porte le nombre des prétendants à la Présidence du gouvernement à sept. La liste comporte également les noms de Ahmed Mestiri, Jalloul Ayed, Mohamed Ennaceur, Mustapha Kamel Nebli et Montassar Moalla. Ce dernier, ancien ministre de la Plan et des finances a refusé sa candidature. Pourtant son nom figure toujours parmi les candidats potentiels!

Réunis ce mercredi, les responsables des partis formant le Front du salut, ont décidé d'accorder un délai «de quelques jours» au Dialogue national pour s'accorder sur le nom du prochain chef d gouvernement, faute de quoi, ils menacent de «recourir à la rue». Ils ont également démenti les rumeurs faisant état de tractations  entre des dirigeants de partis du Front et Ennahdha en dehors du cadre du Front.

Meher Kacem


 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.