News - 11.04.2013

Restitution de la première tranche des avoirs tunisiens spoliés

28.800.818 dollars US : c’est le montant de la première tranche des avoirs spoliés que la Tunisie vient de récupérer.  L’avocat mandaté par l’ONU pour la  restitution des avoirs spoliés des pays du Printemps arabe a remis ce jeudi, au cours d'une cérémonie solennelle, un chèque barré libellé au nom de le Banque Centrale de Tunisie au président de la république. Il a été ensuite remis au ministre de la justice puis au ministre des finances. En bonne logique, le chèque aurait dû être confié au gouverneur de la BCT (pourtant présent à la cérémonie), d'abord parce que le chèque était libellé au nom de cette institution, ensuite parce que le gouverneur est le président de la Commission nationale de récupération des avoirs tunisiens è l'étranger. Un impair qui n'a pas échappé aux observateurs.

Moncef Marzouki qui a décoré l'avocat des insignes de Grand Officier de l'Ordre de la République a affirmé que le pouvoir actuel est animé d’une «réelle volonté politique de mettre fin au détournement de fonds et aux malversations». «Le temps de l’impunité est révolu», s’est-il écrié ». Il a critiqué ceux qui s’en prennent à Qatar, «alors que ce pays est en train d’aider la Tunisie à récupérer ses avoirs spoliés». «Ceux qui dénigrent cet Etat pourraient en répondre devant la justice», a-t-il menacé. Cette somme qui représente la première tranche des avoirs spoliés récupérés ont été saisis sur le compte de l'épouse du président déchu domicilié à une banque libanaise.

 

 

Tags : moncef marzouki   Tunisie  
Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
2 Commentaires
Les Commentaires
Karim - 11-04-2013 17:56

Que représente 28 Millions de dinars sur 5 a 50 milliards de dollars qui ont été détournés selon certaines sources ? On se moque de qui la ? Quand au fait que le Qatar soit un pays qui aide la Tunisie, parlons en, ce pays qui a détourné la révolution Tunisienne de ses objectifs initiaux pour éviter qu'elle les touche en plaçant ses pions aux commandes du pays ?!

Mohamed S. Haddad - 12-04-2013 10:31

Pourquoi ne pas dire la vérité aux citoyens au lieu de continuer à entretenir de (faux) espoirs quand à la possibilité de récupérer l'argent détourné?...on est loin du début du commencement d'une quelconque piste qui mène à l'argent...et les miettes que les (criminels ont) gardé sous leur vrais noms s'avèrent tout aussi difficiles à rappatrier...alors qu'on continue de parler de ''première tranche''.

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.