Tendance - 27.04.2009

Aïcha Snoussi

Étudiante à l’école des beaux arts de Tunis, Aïcha Snoussi est une mordue d’art. En effet elle gratte, elle peint, elle dessine depuis de nombreuses années. Cette passion, elle en fera peut être un jour un métier, mais pour le moment elle prend un malin plaisir à faire ce qu’elle aime.

« Si on remonte a mes origines, j’ai commencé avec le coloriage » déclare non sans malice la jeune et talentueuse Aïcha Snoussi. Fraichement sortie du lycée Cailloux, elle hésite entre plusieurs métiers différents les uns  des autres, et donc plusieurs formations. Elle hésitait entre travailler dans la pêche, l’agriculture ou encore les arts du cirque. Mais elle décidera de  commencer par les beaux arts. Elle pratiquera la peinture et certaines autres disciplines avant de s’inscrire à l’ISBAT, il est clair donc que c’est dans une quête de perfectionnement et de découverte de nouveaux horizons qu’elle a décidé d’intégrer cette école. « Je voulais être dans cette école depuis que j’ai découvert ce qu’on y enseignait. » reconnait-elle. Cela dit, son amour pour le cirque et pour les autres disciplines est bel est bien présent et son envie de s’en imprégner est restée intact.

"La laideur, j'adore ça!"

Cette jeune artiste hors du commun débutera dans la peinture et le dessin. Ses peintures seront même exposées lors de l’édition 2008 du Festival de Jazz à Carthage. Le thème de l’exposition était bien évidemment le Jazz. Mais Aïcha a su apporter sa touche à cette exposition jouant sur les images et les mots. Son style, bien à elle, fait de cette artiste en herbe, un personnage atypique et réellement prometteur. Cela pourrait s’expliquer également par ses influences artistiques « Je ne suis pas influencée par un courant en particulier mais j'adore le grotesque, que ce soit les portrait de maîtres du moyen âge ou encore des œuvres surréalistes ! La laideur,  j’adore ça ».  Ne dit-on pas que  « la beauté est relative » ?

Cette année, Aïcha a participé à une exposition qui a connu un franc succès. Aux côtés des œuvres d’artistes comme le photographe Slim Zahara, les peintures et dessins de Aïcha ont fait très bonne figure et ont reçu les compliments de la majorité des visiteurs. L’originalité de son style et son talent sont un cocktail tonitruant qui n’a laissé personne indifférent.

Mais la jeune artiste a plus d’une corde à son arc. En effet, elle ne s’arrête pas à la peinture et au dessin. Très habile de ses mains, elle « gratte » toutes sortes de matériaux. L’une de ses premières peintures était faite sur du bois gratté. Avec ses ustensiles, elle grattera plusieurs guitares les ornant ainsi de dessins et autres figures. Ce qui pourrait être un premier pas vers la spécialité à laquelle elle se destine dans son cursus : la gravure.

En plus de ce don pour les arts, Aïcha écrit des comptines et des madrigaux. (Le madrigal est une forme ancienne de musique vocale qui s'est développée au cours de la Renaissance et au début de la période baroque). « Je n’écris pas de la poésie, ni de la prose, ça doit être quelque chose entre les deux ». Et, malgré l’absence de publications, ce quelque chose comme elle le définit est d’une qualité qui ferait des jaloux. Mêlant un français épuré, de jolies tournures de phrases et une grande pincée de malice, ses écrits sont à son image : originaux, intrigants et bourrés d’humour.

Un voyage médiéval

Pour tous ses travaux, Aïcha puise, essentiellement, son inspiration dans les personnages de la littérature, les dessins animés, les histoires du moyen âge, son entourage ou encore le monde du cirque:« Les animaux et les hommes m’inspirent beaucoup surtout ceux qui sont très laids, au point d’en devenir attendrissants. »

Bien que son avenir soit encore plein de rebondissements et de surprises, Aïcha est sûre d’une chose. Dans un futur proche, elle se lancera dans ce qu’elle appelle "un voyage médiéval ". Ce voyage consiste à étudier de près des œuvres d’époque, et de s’en imprégner. Ce travail a pour but de donner naissance à des œuvres inspirées de ce qu’elle aura rencontré lors de ses recherches mais portant son empreinte à elle sous forme de parodies par exemple.

« Il y a un peintre qui ma beaucoup inspirée. Il s’appel Gérard Willemenot, c’est un peintre contemporain qui fait des choses formidables, tout en utilisant des techniques très anciennes. »

Tout ce qu’on espère à cette jeune artiste c’est de garder son style, son empreinte et de rester fidèle à ce qui fait d’elle l’une des meilleures de sa génération
                                                                                                                                                                                                                                                                                  Azyz.b

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager
commenter cet article
3 Commentaires
Les Commentaires
Aymen - 30-07-2009 13:27

Après avoir découvert la personne il n\'y pas très longtemps je confirme chaque mot de Azyz... C\'est un être EXCEPTIONNEL! Elle est vraiment magique cette fille et très douée.

Mohamed - 10-10-2009 09:06

Très belle promesse, bonne continuation à cette magic-Aicha

hama seyni - 29-08-2011 22:02

aicha est une menbre de la famille j'ais besoin de là rencontre je là connus au nigeria

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.